Accueil / Culture / Littérature / BD / Ceux qui restent, une bande dessinée émouvante

Ceux qui restent, une bande dessinée émouvante

Ceux qui restent est une bande dessinée surprenante et émouvante, de Josep Busquet et Alex Xoül, parue aux éditions Delcourt, en mars 2018. L’histoire de parents qui attendent désespérément le retour de leur enfant, parti pour un monde fantastique, une aventure incroyable.

ceux-qui-restent-bd-delcourtUne multitude d’histoires commencent souvent comme celle-ci, avec une nuit tranquille et dégagée. La lune brille dans une mer d’étoiles. Dans un quartier, une maison a une fenêtre ouverte. Elle donne sur la chambre d’un jeune garçon qui dort dans son lit. L’enfant dort paisiblement, mais une ombre s’avance sur lui. Une étrange créature est entrée dans la chambre. Elle réveille le jeune garçon en l’appelant par son nom. Ben est surpris, mais la créature la rassure rapidement en expliquant que tout cela n’est pas un rêve, qu’il est un wumple, qui arrive du royaume d’Auxfanthas. Puis, la créature assise sur le lit, fait une incroyable demande à Ben. Son royaume est en danger et seul le jeune garçon est en mesure de le sauver. Alors Ben accepté, son rêve est devenu réalité…

Au petit matin, dans leur chambre les deux parents se réveillent tardivement, trouvant bizarre que Ben ne soit pas venu les réveiller. La mère se lève et trouve la chambre de son enfant vide, il en est de même pour toutes les pièces de la maison. Les parents s’inquiètent et la police mène l’enquête. 

ceux-qui-restent-bd-delcourt-extraitVoici l’envers du décor, pour les parents des enfants qui vont dans des sortes de pays imaginaires. L’idée est très bien trouvé, le récit oscille facilement entre réalité et fantastique, où le jeune garçon semble partir. Pour ce qui est de la réalité,  elle est difficile à comprendre, à accepter et surtout à vivre pour les parents qui restent. Après une première disparition, les parents de Ben sont écoutés, soutenus, mais lorsque l’enfant réapparaît sans explications, puis redisparaît quelque temps après, alors pour les parents, l’enfer va commencer. Le récit est très bien posé et ficelé, très fluide, il est agréable à lire et très captivant. Des aides inattendues, des soutiens, comme du délaissement ou encore de mauvaises présomptions, vont faire évoluer le couplé,  dans un terrible tourment. La bande dessinée est très belle, plutôt dramatique, offrant une histoire captivante, faite de rebondissements, d’espoir et de désespoir. Le dessin est fluide, plutôt doux et très agréable, avec un travail sur les couleurs, offrant un univers particulièrement doux, malgré les terribles épreuves des parents.

Ceux qui restent est une bande dessinée surprenante, réussie et belle, offrant un récit particulier, bien pensé et captivant. Un drame beau, avec de l’espoir et des épreuves douloureuses à surmonter.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Garçon et l’Ours

Le Garçon et l’Ours est un album des éditions Flammarion, un bel ouvrage, de Tracey ...

Lire les articles précédents :
« Safe » la nouvelle série d’Harlan Coben avec Michael C. Hall bientôt sur C8

Les premiers épisodes de Safe, la série de huit épisodes créée  par le maître du ...

The Woods T4 : dernière ligne droite aux Éditions Ankama

Le tome 4 sera le dernier de cette fantastique série mêlant science-fiction et thriller : « The ...

un-fil-a-la-patte-slider
Un fil à la patte avec Catherine Jacob – Théâtre du Montparnasse

Un fil à la patte de Georges Feydeau - Vaudeville musical avec Catherine Jacob au ...

Fermer