price increase essay essay written for you creative writing underwater world creative writing from a picture prompt creative writing past tense

“Chacun chez soi” au cinéma le 2 juin : interview de Michèle Laroque

Chacun chez soi, le dernier film de Michèle Laroque aurait dû sortir l’année dernière. Elle était venue  à Nice au Pathé Gare du Sud, en mars 2020, quelques jours avant que le confinement ne soit décidé. Nous l’avions rencontrée à cette occasion. C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle nous avait parlé de son film, une comédie réjouissante, dont le sujet évoquera des souvenirs à un grand nombre de spectateurs.

chacun chez soi Michèle Laroque

Dans Chacun chez soi, Michèle Laroque traite d’un thème universel : la famille, qui nous ennuie parfois mais qu’on ne peut s’empêcher d’aimer !

Elle incarne Catherine, mariée à Yann (Stéphane de Groodt) mariée depuis de nombreuses années. Ils sont heureux et amoureux mais depuis que Yann a quitté son travail, il s’est découvert une passion pour les bonsaïs, qui lui prend beaucoup de place. Catherine se sent quelque peu délaissée et commence à se lasser de cette situation. Mais elle ne s’attendait pas à ce que leur fille Anna  (Alice de Lencquesaing) vienne s’installer chez avec son copain. La cohabitation va s’avérer très difficile pour ces deux couples que tout oppose. Bientôt, tous les coups vont être permis…

France Net Infos :  vous êtes à la fois actrice et réalisatrice…

Michèle Laroque : quand on est réalisatrice, on est chef d’orchestre. Il y a 50 questions qu’on nous pose par demi-heure ! Il faut savoir ce qu’on a envie de faire pour ne pas perdre de temps à répondre à tout le monde. J’aime beaucoup l’idée d’être responsable de tout. On a tous une perception différente. C’est ça qui est intéressant. En étant réalisatrice, je mets devant la caméra ma perception de la vie.

France Net Infos : comment s’est déroulé le casting ?

Michèle Laroque : tous les acteurs sont des gens que j’aime et que j’admire. Ca faisait longtemps que je voulais tourner avec Stéphane de Groodt. Je trouvais qu’il avait exactement le physique de ce personnage. D’habitude, il est dans le raisonnement, le mental. Là, c’est le contraire : son personnage est lunaire, tendre. Il est dans le lâcher prise mais il est très intelligent et voit tout. Quand il est arrivé sur le tournage, il avait tout compris et m’a proposé exactement ce que j’avais pensé. Quant à Alice de Lencquesaing, je l’avais repérée dans Polisse. Elle était incroyable. Elle est d’une vérité dingue. C’est une actrice en or pour moi ! Il y a aussi des participations exceptionnelles comme Lionel Abelanski et François Berléand. C’est important dans un film des seconds rôles aussi solides.

France Net Infos : La musique a son importance dans le film…

Michèle Laroque : Bien sûr. J’étais en pleine période d’écriture et j’écoute le dernier album de Gaetan Roussel. Je suis tombée sur l’une de ses chansons, « Tu me manques pourtant tu es là » que j’ai trouvée magnifique et qui raconte exactement l’histoire du couple de ce film. J’ai immédiatement contacté Gaetan Roussel qui m’a alors autorisée à me servir de la chanson. Pour garder une cohérence, j’ai gardé deux autres chansons de lui, notamment « dis-moi encore que tu m’aimes » qu’on entend au générique de fin. Il y aussi Téléphone, un groupe qui a beaucoup compté pour moi. Je suis une chanceuse musicale !

France Net Infos : vous chantez aussi dans le film ?

Michèle Laroque : J’adore ces moments-là. Les chansons font passer tellement d’émotions. J’aime beaucoup l’idée de faire cette scène d’émotion sans en rajouter

France Net Infos : Le film aborde un sujet de société…

Michèle Laroque : oui, les enfants adultes retournent de plus en plus souvent chez leurs parents parce qu’ils sont dans la galère. La situation n’est pas facile. Un enfant adulte a du mal à adopter le mode de vie de ses parents. Il n’est plus un enfant ! Les parents sont heureux de retrouver leurs enfants mais quand ils reviennent habiter à la maison, ça devient très compliqué. C’était à la fois amusant et important d’aborder ce sujet !

Chacun chez soi de Michèle Laroque avec Michèle Laroque, Stéphane de Groodt, Alice de Lencquesaing, Oriane Deschamps, Olivier Rosemberg est à découvrir au cinéma à partir du 2 juin.

A propos laurence ray

A lire aussi

Hantée : Fantomatique et dramatique – Éditions Jungle

Lorsque la jeune Mathilde perd sa soeur jumelle dans un accident, elle plonge dans une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com