Accueil / Politique / Chavez est toujours présent

Chavez est toujours présent

Les USA avec Barack Obama en tête refusent de reconnaître Monsieur Maduro comme le légitime vainqueur des élections présidentielles qui ont eu lieu dimanche  au Venezuela.Selon le président américain, il est presque impossible pour un gouvernement démocratique d’accepter ce résultats sans un recompte de tous les votes émis.

 PRESIDENT HUGO CHÁVEZ EN CARACAS

La diplomatie espagnole qui au début se montrait réticente à reconnaître la validité du résultat, a fait marche arrière, pour des motifs économiques principalement,  mais les Etats-Unis se maintiennent fermes et refusent de reconnaître Monsieur Maduro comme président du Venezuela. Le gouvernement de Barack Obama fut le premier pays à se ranger au coté de  Henrique Capriles et exiger un recompte total des votes, cette sollicitude, semble plus comme une continuité de la ligne anti-chavisme que réellement une pleine conviction que les élections puissent avoir été truquées.

Le secrétaire du département d’État, a dit en conférence de presse que les Etats-Unis « est disposé à travailler avec tout gouvernement résultant de ce processus électoral.Nous écouterons les opignions de nos partenaires comme l’OEA (Organisation des États Américains), l’Union Européenne et d’autres pays limitrophes pour analyser plus en détails la situation, l’OEA, l’Union Européenne ont exprimé des avis différents, l’opposition vénézolienne a elle aussi émit des accusations d’irrégularités, donc la décision du CNE (Conseil National Électoral) de déclarer gagnant Monsieur Maduro sans refaire un recomptage est assez difficile à comprendre, aucune explication n’a été fourni quand à la rapidité pour proclamer un vainqueur »

Reste le doute de savoir si le résultat aurait été juste l’inverse avec Maduro se plaignant si les réactions auraient été les mêmes.

Entre temps, au Venezuela des scènes de terreur et de violences continuent.

le solliciteur vénézuelien a informé mardi que sept personnes sont mortes et 62 ont été blessés pendant les manifestations qui ont eu lieu après les élections de dimanche, avec des locaux incendiés, magasins dévastés, attaques contre des personnes, des morts, des centaines de blessés, tout cela a crée une ambiance et une atmosphère de violence qui ne peut que dégénérer si les deux principaux partis ne font pas un effort d’entente.

Le nouveau président, Maduro a annoncé, que la manifestation organisée pour mercredi par l’opposition à Caracas, était interdite. La raison de cette interdiction est d’éviter des scènes de violences et arrêter le flux d’actes très violents de ces derniers jours.

Il ne faut pas oublier que le Venezuela et les Etats-Unis n’ont pas de relations diplomatiques depuis 2010,  cependant, les échanges commerciaux entre les deux pays, se sont maintenus, malgré les difficiles relations avec Monsieur Chavez depuis 1999 jusqu’au jour de son décès.

Les USA sont-ils vraiment légitimés pour émettre une opinion ? Leur anti-chavisme peut-il les obliger en quelque sorte à ne pas reconnaître un vainqueur qui ne soit pas de l’opposition ?Même en cas de doute doit-on toujours essayer de faire la morale aux autres ? L’Europe et l’Amérique du Nord ne vivent pas leur meilleure époque, que ce soit politiquement, socialement ou économiquement, alors sommes-nous réellement les bastions de la justice, moralité et du savoir faire ? Ne faudrait-il pas mieux parfois, laisser les peuples régler tous seuls leurs différences ?

Les questions…difficiles d’y répondre.

 

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Le sulfoxaflor, un nouveau néonicotinoïde autorisé par l’Anses

Le sulfoxaflor, un nouveau néonicotinoïde autorisé par l’Anses Le sulfoxaflor est un nouveau néonicotinoïde. Bien que ...

Lire les articles précédents :
Shaggy Dogs – Sortie de l’album Renegade Party le 13 mai 2013

La bande des quatre Shaggy Dogs, groupe blues/rock'n'roll aux accents décontractés et à la tonalité ...

Isabelle Severino élue Co-Presidente de la Commission des Athlètes de Haut Niveau

Isabelle Severino (gymnastique) et Tony Estanguet  (canoë-kayak) seront candidats au Conseil d'administration du Comité National Olympique et ...

Laurent JALABERT quitte l’équipe de France

Le Président de la Fédération Française de Cyclisme David LAPPARTIENT s’est entretenu avec Laurent JALABERT ...

Fermer