Conan le cimmérien – La maison aux trois bandits

La maison aux trois bandits est un nouvel album de la collection Conan le cimmérien, des éditions Glénat. Une bande dessinée de Patrice Louinet et Paolo Martinello, parue en septembre 2020, qui décrit un Conan voleur et assassin, lié par le sort à deux bandits.

conan-le-cimmerien-maison-trois-bandits-glenatSur la place publique, un homme va bientôt être pendu. Il a été condamné à mort par pendaison, par le tribunal et reconnu coupable de vol d’objets sacrés et de kidnapping. Après les déclarations, le bourreau fait son office, l’homme pend au bout d’une corde. Parmi la foule qui regarde l’exécution, il y a Conan. A ses côtés, un homme lui demande s’il connaissait cet homme. Le barbare explique que leurs chemins s’étaient croisés. C’est alors que l’homme continue de discuter, il offre son point de vue, affirmant que cet imbécile volait pour le compte du prêtre d’Anu. Ce qu’il devait ignorer c’est que ce prêtre est non seulement le plus grand voleur et receleur de la ville, mais qu’il travaille aussi pour la police ! En revanche, son complice, un certain barbare cimmérien, court toujours… Alors qu’il se retourne, Conan a déjà disparu, fuyant sur les toits, à la recherche du traître…

conan-le-cimmerien-maison-trois-bandits-glenat-extraitC’est une nouvelle histoire intéressante et changeante, qui est à découvrir ici. Le barbare ne s’entiche pas d’une femme, dans cet album, bien qu’une femme aux belles formes fasse son apparition. C’est un autre héros que nous découvrons aussi, plutôt rebelle, voleur et assassin, ici il ne va pas lutter pour le bien, ou sauver qui que ce soit. Il veut juste sa propre vengeance et faire le travail pour lequel on va, par la suite, le laisser libre. Car, sur le fond il ne change pas, il reste assez juste et déterminé, n’ayant jamais peur de la mort, quelle que soit sa forme. La bande dessinée offre un récit tout à fait plaisant, qui se lit facilement et offre quelques rebondissements intéressants et captivants, ainsi que de belles scènes de combats épiques. Le dessin est également agréable à découvrir, avec un trait travaillé, fin détaillé et dynamique, les scènes de bataille sont particulièrement saisissantes.

La maison aux trois bandits est le dixième tome de la série des éditions Glénat, Conan le cimmérien. Un nouvel album passionnant, qui montre le héros différemment, voleur et assassin, sans une belle femme à ses côtés, mais toujours aussi puissant, combattant et furieux.

A propos celine.durindel

A lire aussi

captain-ginger-t1-comics-delcourt

Captain Ginger, le premier tome

Captain Ginger est une nouvelle série des éditions Delcourt, qui débute avec ce premier tome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
un-peu-beaucoup-pastel-ecole-des-loisirs
Un peu beaucoup, un album d’Olivier Tallec

Un peu beaucoup est le nouvel album jeunesse d’Olivier Tallec, paru en septembre 2020, dans …

la-vérité-nue-pataquès-delcourt
Pataquès – La vérité nue

C’est aux éditions Delcourt, dans la collection Pataquès, qu’est paru, en septembre 2020, la bande …

Importation de voitures allemandes
La reprise de voiture HS : Comment ça se passe ?

Après un sinistre, il est parfois très difficile de revendre sa voiture, particulièrement si elle …

Close