Accueil / Clips / Daran chante « Le Monde Perdu »

Daran chante « Le Monde Perdu »

Daran_pochetteDaran, artiste français exilé au Canada est le créateur du célèbre ‘Dormir dehors’, un titre qui, bien que datant de 1994, n’a pris aucune ride.

C’est de toute évidence avec ce genre de morceau que l’on relève le talent d’un artiste. La faculté de composer des morceaux intemporels qui nous restent en tête et dont on a toujours le même plaisir à écouter.

Il n’est donc pas étonnant d’avoir vu de grands noms de la chanson lui tourner autour, et pas des moindres. Johnny Hallyday, Florent Pagny, ou encore Michel Sardou et plus récemment Mauranne, avec son dernier album, ont fait appel à ses services.

Cet album est certes le fruit d’une certaine maturité mais pas seulement, il est aussi le fruit d’un artiste entièrement libre de ses choix. Chose plutôt rare de nos jours et pas seulement dans la musique. Daran est son propre producteur, et l’on peut donc saluer sa sincérité, lui qui rappelle la frilosité des maisons de disques à sortir des albums comme « Le Monde Perdu ».

C’est donc sans concessions que Daran nous a concocté un nouvel album intimiste et inspiré, dans la pure tradition des songwriters, entre folk et blues. Lui qui rêvait de cet album depuis 15 ans, nous livre donc 11 chansons dans ce que la chanson a de plus intime : une voix, un texte, une mélodie, le tout habillé de juste ce qu’il faut, une guitare et un harmonica. Pas besoin de fioritures, une bonne chanson n’en a pas besoin.

A une époque où l’on préfère faire la promo de chanson aux textes peu reluisants, Daran fait honneur à la création en allant à contre courant, avec des textes sincères et touchants. Envoûtant sur ‘Gens du voyage’, plus entraînant sur ‘Gentil’ et ‘l’exil’, profondément triste et désolé sur ‘le monde perdu« , touchant sur « le bal des poulets’, l’artiste, témoin de son époque chante la misère, l’exil et les drames sociaux.

Véritable oeuvre artisanale, ‘Le Monde Perdu’ écrit en collaboration avec le fidèle Pierre-Yves Lebert, ainsi que Christophe Miossec et Moran est de ces albums qui laissent leur empreinte en prouvant que la chanson a encore de beaux jours devant elle, encore faut t’il savoir prendre le temps de l’apprécier….

Album : Le Monde Perdu

Titres : Gens du voyage – Gentil – Mieux qu’en face – Le monde perdu – Des portes – Rien ne dit – L’exil – Tchernobyl – Valentine’s dead – Une sorte d’église – Le bal des poulets.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=iN_CrmWt54Y]

A propos Guillaume Joubert

A lire aussi

couv-t1à5-Aliènor

Dernier épisode d’Aliènor Mandragore chez Rue de Sèvres

Ne ratez sous aucun prétexte la fin d’Aliénor Mandragore aux Éditions Rue de Sèvres, série ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Saucisse ouvre sa gueule de Serge SCOTTO

Les éditions 1961 Editions présentent le dernier recueil des fameuses chroniques du petit chien Saucisse ...

Mon grand playset jungle Tizoo, un jouet renversant pour Noël !

Ouaps, marque destinée aux tout-petits, est née en 2003, à Lyon, et propose des produits ...

NRJ MUSIC AWARDS : Lenny Kravitz et Calogero confirment

Le samedi 13 décembre, à 20h55, Nikos Aliagas présentera la 16ème édition des NRJ MUSIC ...

Fermer