Accueil / Culture / « Dark Side : le chevalier vampire » T.1 de Nathy

« Dark Side : le chevalier vampire » T.1 de Nathy

Dark-Side_le-chevalier-vampire_livre1« Dark Side: le Chevalier Vampire » est le premier tome de la série intitulé « Invictus Tenebrae », il est écrit par Nathy, une jeune auteure au talent certain. Ce livre est paru en Juin 2013 aux éditions Lune écarlate (sous format numérique) et sortira en format broché le 16 Novembre 2013. Dark Side : le chevalier vampire vous raconte l’histoire de Cathal, un chevalier devenu vampire, qui cherche à se venger et assouvir sa soif de sang.

An II après JC: Cathal est un chevalier irlandais, le genre qui aime faire la guerre et qui aime le sang. Lors d’une bataille féroce, il perd son fils et sa femme est tué dans la foulée (pas tué banalement mais plutôt morte décapitée c’est plus fun en ce temps là). Avant d’entrer dans cette bataille, Cathal délivre une jeune femme qui lui assure qu’elle lui revaudra ça et qu’elle ne sera jamais loin de lui. En effet, alors que Cathal est sur le point de mourir, la jeune femme le sauve in extremis et l’emmène loin. C’est alors qu’elle lui révèle son vrai visage, Eldrid, de son nom, est un vampire et finit par transformer Cathal en Ichorien (en vampire quoi…). Elle le présentera par la suite au prince Edern, personnage assez fascinant

Si vous vous attendez à ce que Cathal devienne un gentil vampire comme Edouard de Twilight, n’y comptez certainement pas ! Cathal est une brute de guerre, il aime tuer, il aime le sang et il ne s’en cache aucunement!

Après avoir été torturé par l’Ordre des Miséricordes (un groupe religieux fanatique) en l’an 1056 et avoir perdu Eldrid (qui a subi les plus horribles tortures possibles) à cette même époque, Cathal a alors soif de vengeance. Il lui faudra plusieurs siècles pour l’assouvir, il continuera alors son chemin paisiblement (façon de parler vous imaginer bien), et finira par tomber un jour sur Nelly. Cette jeune femme est accompagnée d’un vampire (bien sûr elle ne le sait pas) qui finira par l’attaquer. Cathal intervient et la sauve. Il se fascine alors pour Nelly, alors qu’elle n’en a rien à faire… Bien qu’il finisse par lui expliquer sa véritable nature, cette dernière refuse ses avances… Et pourtant … Ils finiront par tomber amoureux (promis Nathy ne nous a pas offert une histoire à l’eau de rose et en cela nous la remercions – bien assez des niaiseries style Twilight – et cela aura fait bien trop cliché). Leur histoire amoureuse sera alors compliquée car Nelly n’acceptera pas vraiment le côté vampirique de son amant, alors que Cathal, lui, est obsédé par Nelly. Pourtant il s’était juré de ne plus jamais être tenté par une humaine… Une mission capitale l’attend en parallèle, il ne peut pas se laisser distraire… En effet, de mystérieuses disparitions frappent les siens. L’ordre de la Miséricorde y serait-il pour quelque chose ? Ou alors serait ce autre chose? Cathal devra enquêter et essaiera de répondre à tout cela…

Cathal n’inspire pas du tout la sympathie du lecteur, il n’est qu’un guerrier après tout, il aime tuer point barre. Une brute sanguinaire sans réellement de cervelle (avec le côté j’agis et je réfléchis ensuite). D’autant plus qu’il a une tendance un peu psychopathe obsessionnel, le genre qui aime que tout soit sous son contrôle, obsédé par une seule et unique personne tout en l’étouffant de son amour. Bien que brisé par la perte de sa première femme (vivante), de son fils mais aussi d’Eldrid, on peut malgré tout comprendre son besoin de tuer (ne lui trouvons pas d’excuses accordons nous là dessus on peut l’expliquer point). Le personnage de Nelly est, avouons le,  insouciante, ayant déjà subit une attaque de vampire dans sa vie, et voyant le côté « lourdaud » de Cathal, elle ne fait même pas appel à la police ou ne cherche pas plus que ça à s’en défaire. Pourquoi pas… Il existe malheureusement ce genre de jeune femme.  Ce côté un peu « Je t’aime moi non plus » peut devenir agaçant (mais au final, n’avons nous jamais vu dans nos amis un couple si mal assorti, qui se disputent tout le temps et qui pourtant perdure dans le temps ?) En bref, ils vont bien ensemble au final.

Malgré tout, on reprochera à certains moments des scènes pas assez détaillées, qui font malheureusement perdre un peu de son charme à l’histoire, ce qui fait que nous passions vite à un style « bon voilà c’est fini on passe à l’idée suivante » ce qui reste dommage surtout en début de livre où l’histoire doit être plantée. Certains apprécieront justement le fait que Nathy n’y va pas par quatre chemins, l’histoire ne traîne donc pas en longueur (personnellement j’aurais préféré justement que cela traîne un peu, mais ce n’est rien que mon avis).

Les archives d’Edern (passage hors de l’histoire personnelle de Cathal) apporte aussi une lumière sur l’histoire des premiers Ichoriens et sur la vie de certains vampires. On appréciera ces apartés qui nous permettront de comprendre plus facilement quel genre de personne sont les Ichoriens.

Cependant, Nathy nous offre un bon premier roman avec « Dark Side: le Chevalier Vampire » nous donnant un contraste entre Cathal, la brute et Nelly, la jeune fille calme qui ne souhaite qu’une vie toute simple (par contre, on reprochera aussi un peu le stéréotype « je m’engueule avec toi, mais je me réconcilie au lit »). L’histoire reste cohérente et c’est bien cela qui nous importe au final. Ce livre n’est pas que le récit d’une histoire d’amour entre un vampire et une humaine mais est aussi question de vengeance, de tueries et d’enquêtes. Un livre donc pour les fans de ce type de littérature. Nous attendons donc la suite des aventures de Cathal.

Pour faire un peu plus connaissance avec Nathy :

Nathy est née en région parisienne en 1967. Bien qu’ayant toujours eu envie d’écrire, ce n’est que tardivement qu’elle s’y est mise, encouragée par des amis auteurs puis par des lectrices d’un site. Cependant l’imaginaire a toujours été au rendez-vous puisque la première passion de Nathy est la création graphique qui comme ses écrits sont teintées de fantastique avec parfois une note d’érotisme. Ses créations graphiques et littéraires sont fréquemment qualifiées de sombres par leurs thèmes et leurs personnages.

Grande lectrice depuis son enfance avec une nette préférence pour la littérature fantastique, la Science-fiction ainsi que les romans historiques, Nathy a toujours été fascinée par ces mondes étranges, ces sensations à la limite du rêve et de la réalité.
Aujourd’hui, ses écrits plus encore que ses créations graphiques sont peuplés de vampires alors qu’elle les a détestés pendant des années. Ce sont les romans d’Anne Rice qui l’ont passionnée et rapprochée de ces êtres si humains et si monstrueux à la fois. L’une des particularités de ses histoires est de faire apparaître dans chacunes d’elles des personnages exploités dans ses autres écrits.

Alors qu’elle voulait faire éditer ses créations graphiques sous forme d’Artbook, Nathy a créé Lune écarlate et a proposé son roman Dark Side aux éditions qui fut ainsi édité.

Retrouver Nathy sur son site : www.nathy.fr

De notre côté, retrouvez mes dernières chroniques ici. Vous voulez lire un autre livre de vampire (un peu plus sage), alors voici ma chronique sur Mortelle attirance.

Dark Side : Le Chevalier Vampire

T.1 Invictus Tenebrae

Editions Lune Ecarlate

360 pages.

Rédigé par Jennifer Monnot

A propos Jennifer Monnot

A lire aussi

Brocéliande, tome 5, Le Miroir aux fées

Le Miroir aux fées est le cinquième tome de la série liée au petit peuple, ...

Lire les articles précédents :
Panasonic une tablette 20 » pouces de 4K pour le monde professionnel, avis aux amateurs !

Panasonic sort une tablette 20'' pouces de 4K pour le monde professionnel, avis aux amateurs ...

Réforme des rythmes scolaires : A qui profite « le crime » ?

La réforme des rythmes scolaires : c’est parti dans certaines écoles, lesquelles ?  Celles des plus grandes ...

Dictionnaire des papes, d’Ivan Gobry

Si la papauté vous intéresse, que l'Histoire de l'institution catholique vous passionne alors nous vous ...

Fermer