Accueil / Culture / Musique / Concerts / Docks Océane du Havre : Christophe Cirillo en 1ère de Calogero

Docks Océane du Havre : Christophe Cirillo en 1ère de Calogero

arton6-6c321Christophe Cirillo sera en première partie de Calogero aux Docks Océane au Havre mercredi 28 janvier.

Après avoir signé les paroles des titres Les Murs Porteurs pour Florent Pagny et Fidèle pour Calogero, l’auteur, compositeur et interprète sort ce 26 janvier son quatrième album Cow-boy désarmé.

Pour la petite histoire…

Quand Christophe eut terminé d’enregistrer cet album, il en parla à Calogero ; âme bienveillante et fit mention d’une chanson (Les murs porteurs) hommage à son grand père, immigré italien arrivé en France dans les années 50 pour travailler comme maçon. À la lecture du texte, Calogero fut conquis et demanda à Christophe s’il voulait bien lui « réserver » pour qu’il puisse le mettre en musique. Une semaine plus tard, il « livra » sa version à Christophe et le mit alors dans la confidence d’un l’album qu’il était en train d’écrire pour Florent Pagny. On sait aujourd’hui que le chanteur eut à son tour un véritable coup de cœur et qu’il décida que le titre serait le premier single de son nouvel album « Vieillir avec toi »…

Enfant, Christophe dormait juste au-dessus de la cave où son père (chanteur et clavier) répétait avec ses musiciens. Ses rêves en furent sans doute imprégnés pour toujours…Pour autant, il ne vient à la musique que l’année de son Bac (si l’on excepte un passage éclair par le Conservatoire) suite à une claque magistrale infligée par Jimi Hendrix et son sublime « Little wing ». S’en suit alors le traditionnel achat de guitare et les premières gammes qui l’emmènent jusqu’à Toulouse où il opte pour un cursus Jazz en même temps qu’une Licence de Sociologie. L’apprentissage s’avère douloureux et l’esprit de compétition qui y règne le rebute au point que le songwriting va se poser comme la solution idéale pour exaucer son vœu le plus cher : devenir artiste.

Francis Cabrel, le premier, vient le conforter dans son désir d’écrire des chansons en l’invitant aux Rencontres d’Astaffort. À l’écoute du titre « Le monde est seul », Louis Chedid, touché, répond également présent en lui donnant le coup de pouce qui change tout. Un premier éditeur (BMG) l’accueille à bras ouverts et lui fait rencontrer celui qui, outre le fait d’avoir signé Dominique A, devient son producteur. Très vite, un premier album éponyme voit le jour chez Mercury / Universal sous le pseudo monsieur Clément.

Un critique de Libé le présente alors comme : « Nouvel homme souchonien ».

C’est dans cette veine que le chanteur n’aura de cesse de tracer sa route. Un second album « Comme un enfant » d’une teneur résolument pop et taillé pour le live arrive très vite, porté par le duo « Grandeur nature » (avec la talentueuse Ariane Moffat) puis un troisième « Funambule » réalisé par Jean-Louis Pièrot (Daho, Bashung, Miossec…etc.) qui marquera le début d’une nouvelle aventure sous son vrai nom.

Ce quatrième opus « Cow-boy désarmé » que Christophe a décidé de produire seul, le confirme : il appartient à cette famille d’auteurs-compositeurs-interprètes qui tirent de leur hyper sensibilité, une grande force.

Outre les chansons, il signe ici la réalisation d’un album très personnel, entouré de camarades musiciens vus avec Biolay, Gaëtan Roussel, Cali ou encore Camille. Les arrangements « cousus main » font dans l’élégance et la diversité des climats. Les guitares acoustiques et le piano y côtoient électriques vintages, cordes et cuivres qui pimentent le tout porté par une voix douce et singulière comme il en existe peu dans le paysage des chanteurs français.

Les titres avancent sur un fil tendu entre chanson française et folk-pop anglo-saxonne, interrogent ce qu’il y a d’essentiel dans nos vies (La beauté du geste), évoquent en filigrane un désenchantement propre à l’époque, parlent de la difficulté de trouver sa place (Sur quel pied danser, Sait-on jamais) et plus que jamais des circonvolutions amoureuses (Billets doux, Le niveau de la mer, Grand bien nous fasse).

Mercredi 28 janvier à 20h00 aux Dock Oceane du Havre

A propos Agence

A lire aussi

Dowdelin - Carnaval Odyssey

Dowdelin renouvelle la musique créole avec Carnaval Odyssey

Le groupe lyonnais Dowdelin fait parler de lui avec son premier album Carnaval Odyssey qui ...

Lire les articles précédents :
L’oeil et La main- L’Abri Américain

Le lundi 26 janvier à 8h25 et le samedi 31 janvier à 23h sur France ...

Rétromobile 2015 : du 4 au 8 février

Le Salon Rétromobile se tiendra du 4 au 8 février à Paris Expo Porte de Versailles. ...

Motoblouz, partenaire majeur de l’Enduropale 2015.

Pour cette 40ème édition de l’Enduropale, Motoblouz a souhaité renouveler son partenariat avec E.T.O (Enduropale du Touquet Organisation) en devenant...

Fermer