Accueil / Culture / Littérature / BD / Du côté de chez Zidrou

Du côté de chez Zidrou

A l’occasion de la sortie de ses trois nouvelles bandes dessinées, La rédaction de France Net Infos est allée à la rencontre, du père spirituel du plus célèbre cancre : Ducobu, tiré de la bande dessiné L’élève Ducobu. Le scénariste de bande dessiné : Benoît Drousie, plus connu sous le pseudonyme de Zoudri, s’est confié sur ses inspirations et les raisons des thèmes abordés, dans ces derniers albums.

Les Folies Bergère (sortie le 28 septembre 2012), qui tire son inspiration de la première guerre mondiale, dans lequel des soldats se promettent de fêter  la fin de cette guerre, dans ce  célèbre cabaret parisien : Les Folies Bergère. Avec la collaboration  du dessinateur de bd Franck Porcel ; qui est également un spécialiste  de la guerre 14-18 ; cette œuvre qui se veut selon l’auteur  « un scénario made in moi » réussit à mêler la mort, la folie et l’espoir de ces jeunes soldats, dans un graphisme en sépia, moucheté de rouge pour symboliser la violence de cette bataille. Cet album a été composé entre autres, dans le but de mener, une réflexion sur la place  de l’artiste à la guerre, mais également du rapport humain sur le conflit syrien.

La Peau de l’ours (sortie en juillet 2012) une bd tout aussi sombre que la précédente, qui nous plonge entre l’Italie et les Etats-Unis des années 30. C’est l’histoire d’un  vieux mafieux aveugle : Don Palermo qui est mise  ici en avant. Celui-ci raconte à Amadeo ; jeune garçon venant tous les matins à sa villa, pour lui lire l’horoscope du jour ; qu’il avait été monteur d’ours dans un cirque, et que sa vie bascula le jour où, le parrain de la mafia locale tua froidement l’ours avec lequel il avait grandi.

Sous ses airs de gangsters voir de polar nous rappelant, sans équivoque la trilogie du Parrain de Coppola. Le scénariste nous entraine dans cette histoire hors du commun, en combinant le désir de vengeance et le romanesque, car derrière cette noirceur,  se cache un Don Palermo nostalgique,  toujours amoureux de la petite-fille du parrain dont il guette le  retour, en  écoutant son horoscope chaque matin.

 Pour rehausser le scénario de cet album, Zidrou a collaboré avec le dessinateur espagnol Oriol, qui apporte à cette histoire des couleurs vives, notamment le rouge sanguinaire profond, pour faire ressortir la haine de Don Palermo.

Et enfin, une bande dessinée un peu plus gaie et enfantine, le deuxième tome La Ribambelle au Japon (sortie en août 2012), qui est une reprise de La Ribambelle écrite par le scénariste Roba. Cet album haut en couleurs, emmène la fameuse bande au pays du soleil levant,  qui est invitée par la tante des jumeaux japonais Itchi et Atcha, une vedette de sumo victime d’une machination. Heureusement la ribambelle va voler à son secours pour trouver l’auteur de ces menaces, tout ceci avec humour et gags à répétition dont Zidrou a le secret, un secret cultive depuis ses premières planches.

A propos Agence

A lire aussi

Mes plus belles comptines de Noël et Mes plus beaux chants de Noël

C’est aux éditions Larousse, que sont parus les deux livres sonores Mes plus belles comptines ...

Un commentaire

  1. Julien.Faure

    Très intéressant cet article sur Zidrou! Merci!

Lire les articles précédents :
La fête de la Lune dans le 13ème arrondissement !

La mairie du 13ème arrondissement de Paris propose une célébration de la Fête de la ...

NEW : une comédie musicale originale !

  Le réalisateur, Florian BARTSH, invite chaque soir le public à assister à une nouvelle ...

CHIC MAKER : les premiers kits bijoux à créer soi-même.

Qui n’a pas rêvé de créer ses propres bijoux et d’afficher un grand sourire en ...

Fermer