Frankenstein – L’adaptation en bande dessinée par Georges Bess

Frankenstein est une œuvre de Mary Shelley, adapté ici en bande dessinée magistrale, par Georges Bess. Un bel ouvrage paru aux éditions Glénat, fin novembre 2021, qui présente un récit somptueux, un drame puissant, pour cette œuvre grandiose, mise en images.

frankenstein-mary-shelley-georges-bess-bd-glenatLe capitaine Walton écrit dans son journal qu’ils ont croisé maints bancs de glace dérivant autour de leur navire. Ses hommes sont courageux et semblent déterminés, ce qui le rassure. Son maître d’équipage est doté d’un bon caractère et fait régner la discipline à bord. Cela se fait avec douceur, ce qui reste rare dans la marine et sied à merveille au capitaine. Cela fait plusieurs jours qu’ils ont laissé Arkhangelsk derrière eux… Une bise glacée fouette les sangs du capitaine, ce qui le comble de joie. Il a attendu ce moment depuis tant d’années… Il est fier, car il va être le premier à découvrir un passage à travers les glaces du pôle. Deux jours plus tard, il semble qu’ils aient pénétré dans un autre monde, qui paraît pétrifié. Le silence enveloppe le bateau, qui est, par moments, rompu par le craquement de la banquise. Les icebergs qu’ils croisent sont immenses…

frankenstein-mary-shelley-georges-bess-bd-glenat-extraitL’ouvrage reste très fidèle au récit initial de Mary Shelley, présentant un héros au destin tragique. L’adaptation est magistrale, captivante, et très bien découpée, en plusieurs chapitres à découvrir. Ainsi, la bande dessinée de 208 pages, peut se lire tranquillement. En effet, le récit est riche, entre narration et dialogues, qui présentent le destin de cette créature condamnée à la solitude, à la souffrance, au rejet, au dégout et à l’incompréhension. Une aventure magistrale, pleine de rebondissements, d’action et d’émotions, avec un rythme vibrant. L’adaptation est poignante et belle, avec un dessin bien exécuté. En effet, le graphisme, en noir et blanc est sombre et beau, à la fois. Le trait est acéré, détaillé, travaillé, expressif, avec un encrage puissant, offre de la force à cette œuvre. Profondeur et élégance se côtoient dans ce drame émouvant, touchant et fort.

Frankenstein est une belle adaptation de l’œuvre de Mary Shelley, par Georges Bess, parue aux éditions Glénat. Un beau livre, qui invite à découvrir ou redécouvrir ce drame, le cauchemar d’un monstre et la folie d’un homme, à travers un graphisme puissant.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Théâtre de La Licorne de Cannes participe au festival Trajectoires

Le Festival Trajectoires a débuté le 5 janvier et se poursuit jusqu’au 5 février dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com