Accueil / Culture / Fugato, un roman opéra d’André Lorant

Fugato, un roman opéra d’André Lorant

Les éditions Cohen et Cohen présentent Fugato d’André Lorant, un opéra sous forme de roman, à moins que ce ne soit l’inverse ! Ce très beau récit est édité dans la collection « Bande à Part », une collection qui regroupe de courts textes ou des recueils de nouvelles sur toutes les formes d’art.

Fugato

Le résumé du livre :

Lorsque Carlo, metteur en scène d’opéra à la soixantaine élégante arrive à Lecce, il rencontre Giovanna, une jeune violoniste virtuose, dont il tombe amoureux. Il la fait admettre au Mahler Chamber Orchestra. En attendant le départ de sa belle maitresse pour la Cité des Doges, Carlo l’entraine pour un long périple à travers toute l’Europe. A Venise, Giovanna, dans des lettres émouvantes – l’une des plus remarquables originalités du livre – lui fait part de sa sensation d’un amour qui se meurt. Le couple de Carlo et de Giovanna pourra t-il résister à la différence d’âge et aux tourments de la jeune fille qui ne supporte pas « le regard des autres » ?

Fugato explore une zone obscure dans laquelle se débattent les personnages de ce roman d’amour. Leur histoire sublime, tendre et torride, tel un livret d’opéra moderne, frôle des sujets rarement traités par l’écriture contemporaine.

Pour lire un extrait du livre, c’est ici.

Mon avis de lectrice :

Fugato d’André Lorant est un texte inclassable, autant dans sa forme que dans son fond. On sent que l’auteur maitrise son sujet : l’opéra, et chaque mot résonne comme une note de musique. Mis ensemble, les mots forment non seulement une trame narrative, mais aussi et surtout une portée musicale harmonieuse à l’oreille.

Comme souvent dans des romans d’amour, l’histoire en elle-même importe peu. Elle est prétexte à énoncer des pensées, des émotions, bien plus importantes que l’action. Fugato d’André Lorant est un très poignant exemple de cet argument qui incite le lecteur à se pencher sur la musicalité des mots bien plus que sur les rebondissements.

Fugato d’André Lorant prendra le lecteur au coeur, avec des personnages attachants et loin des conventions. Les nombreuses références au monde magique de l’opéra parsèment ce roman par petites touches. Qu’on les comprenne ou pas, les intentions de l’auteur nous enveloppent et nous guident tout au long de la lecture de ce roman atypique. A découvrir d’urgence. Bonnes lectures.

 

 

A propos alissash

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
Quand Gregory Porter revisite avec succès Nat King Cole .

En quelques années, Grégory Porter s’est forgé une personnalité à part, si forte, qu’il est ...

fashion-freak-show-gaultier
JP Gaultier – The Fashion Freak Show aux Folies Bergère

The Fashion Freak Show - Jean Paul Gaultier en créateur de Revue aux Folies Bergère. ...

Bad Ass – Jack goes to hell

Jack Parks est à découvrir dans une nouvelle bande dessinée, Bad Ass - Jack goes ...

Fermer