Gil Marsalla, producteur de Directo Prod a reçu l’insigne de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres

Mercredi, dans le prestigieux salon de la Villa Masséna, Gil Marsalla, producteur, metteur en scène et dirigeant fondateur de Directo Prod a reçu de Christian Estrosi, Monsieur le Maire de Nice, l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres. Une distinction amplement méritée pour cet homme passionné, grâce auquel le patrimoine musical français rayonne dans le monde entier depuis plusieurs années. C’est à lui que l’on doit notamment Piaf ! Le Spectacle, Piaf Symphonique, Formidable ! Aznavour, Brel ! Le Spectacle, Et Maintenant, ou encore Roxane. D’ailleurs certains des interprètes de ces spectacles étaient présents à la Villa Masséna pour le célébrer. Nathalie Lermitte, Jules Grison (il sera les 6 et 7 avril au Conservatoire de Nice dans “Aznavour 100 ans !”, Stéphanie Grison-Impoco et Olivier Laurent ont interprété des chansons de Piaf, Bécaud ou Aznavour, accompagnés au piano par Philippe Villa.

Tous les spectacles que Gil Marsalla conçoit sont de véritables succès, aussi bien en France qu’à l’étranger. Depuis le début de son extraordinaire aventure, Directo Prod compte pas moins de deux mille représentations à travers quatre-vingts pays. Christian Estrosi n’a pas manqué de souligner à quel point Gil Marsalla  contribuait au rayonnement de Nice dans le monde entier.

C’est entouré de ses proches, de sa femme et de ses enfants, de toute l’équipe de Directo Prod mais aussi de nombreux amis et artistes, que Gil Marsalla a reçu l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres. Dans un discours empreint d’émotion longuement applaudi, il a évoqué son parcours, qui l’a mené de Nice Nord aux Etats-Unis. Il a toujours cru en ses rêves et s’est très vite rendu compte qu’ “être français n’était pas une faiblesse, mais une force”. Il y a un peu plus de vingt ans sortait le film d’Olivier Dahan, “La Môme”. C’est à partir de là que tout s’est enchaîné. Il crée alors “Piaf ! Le Spectacle” qui va le conduire de l’Olympia à New York. Puis d’autres spectacles suivront car Gil Marsalla ne manque jamais d’idées, qu’elles soient musicales ou pas. En effet, outre les spectacles mettant en valeur le patrimoine musical français, avec Philippe Roustan, il est à l’origine des Week-end Solidaires, afin d’aider les vallées après le passage de la tempête Alex.

Gil Marsalla est porteur de projets et d’aventures collectives. Personne n’était donc étonné qu’il y ait tant de monde pour le célébrer mercredi soir à la Villa Masséna, avant d’ aller applaudir son nouveau spectacle, “Aznavour 100 ans !” au Conservatoire de Nice en avril.

A propos Laurence

A lire aussi

“The Manhattan Darkroom”, une rétrospective du photographe Henri Dauman à voir à Nice au Musée de la Photographie jusqu’au 26 mai

Après le succès de l’exposition consacrée au célèbre photographe Robert Doisneau, le Musée de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com