Accueil / Culture / Littérature / BD / Golden Dogs, Quatre, le dernier tome de la série.

Golden Dogs, Quatre, le dernier tome de la série.

golden-dogs-t4-quatre-le-lombardLe quatrième et dernier tome de la série Golden Dogs est paru, aux éditions Le Lombard, le 23 janvier 2015. Une bande dessinée de Stephen Desberg et Griffo, nommée Quatre, dans laquelle le quatuor se réuni pour faire ensemble un dernier coup d’éclat…

Les Golden Dogs se sont réunis pour un dernier coup, une dernière nuit, mais pas des moindres, les voleurs souhaitent s’attaquer à la tour de Londres. Le juge Aaron, lui, avait décidé d’en finir avec eux, la police est sur le point de procéder à une gigantesque opération à travers les souterrains de la ville, où se terrent les escrocs. Le juge Aaron veut les enfumer et les éliminer, tandis qu’Orwood lui veut profiter de ce déploiement sans précédent pour investir la tour, pendant que tous les policiers seront mobilisés autour des Rookeries pour retrouver le quatuor. Les Golden Dogs vivaient ainsi leurs derniers instants ensemble, et les joyaux de la couronne devaient être leur dernier butin, alors ils seraient à jamais reconnus… Mais le juge Aaron, à la tour de Londres, met en place des gardes du corps d’élite du Punjab, mais également, deux colonnes de gardes supplémentaires dans l’antichambre, ainsi qu’une rangée de fusiliers du Bengale devant chaque porte…

C’est sous tension que le quatuor se retrouve, en effet, Orwood change les plans, affirmant à ses complices et amis, que Lucrèce les a trahis. Mettant ainsi une tension dans le groupe, et essayant de dérouter le juge Aaron, l’intrigue prend une tournure particulière lorsque le lecteur va golden-dogs-t4-quatre-le-lombard-extraitdécouvrir le revirement indescriptible et curieux d’Orwood, le récit se perd un peu, et les quatre membres vont finir par se quitter curieusement, laissant planer quelques interrogations. Pourtant la bande dessinée offre tout ce qu’il faut, rebondissements, tensions, affronts, combats, retournements de situations, mais celles-ci prennent un revirement trop brutal et réellement inattendu, bizarre, qui s’éloigne du personnage que laissait paraître Stephen Desberg. Le dessin de Griffo est, quant à lui, efficace, subtil, détaillé, travaillé, façonné pour offrir un joli découpage et de belles planches.

Golden Dogs, Quatre, ultime tome de la série, se termine brillamment, mais avec quelques surprises insoupçonnées qui remettent en questions bien des choses, qui ne trouveront pas de réponses, une fin surprenante qui peuvent laisser perplexe certains lecteurs

Les tomes précédents :

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
Cent ans de photographie aux armées

Du 10 février au 6 avril 2015, à l'occasion du centenaire de la création de ...

Une épilation sans eczéma de contact allergique c’est possible !

Précieuse Epil, expert de l’esthétique a toujours cherché de nouvelles techniques et formules pour améliorer ...

Le rachat de crédit : La facilité de trésorerie

Le rachat de crédit peut être une solution à plusieurs moments de sa vie. Les ...

Fermer