Accueil / Culture / Musique / Concerts / Ibrahim Maalouf a fait danser le Nice Jazz Festival

Ibrahim Maalouf a fait danser le Nice Jazz Festival

Ibrahim Maalouf se sent comme chez lui au Nice Jazz Festival. Comme il l’a rappelé en entrant sur scène, c’est la cinquième fois qu’il s’y produit. Pour cette 71ème édition, il était loin d’être seul sur la scène Masséna. Il était accompagné de l’Haidouti Orkestar.  Pour célébrer les dix ans de leur rencontre, il a invité cet orchestre composé de musiciens venus des quatre coins des Balkans et de l’Orient.  Un voyage magique et festif auquel il a convié le public du Nice Jazz Festival.

Ibrahim Maalouf (crédit photo : Ville de Nice)

Ibrahim Maalouf sait mettre l’ambiance. Il a suffi que sa trompette et que les cuivres de l’Haidouti Orkestar fassent résonner les notes entraînantes de la musique du film La Vache qu’il avait composée, pour que le public se mette à danser. Il en sera de même pendant tout le concert. Sur scène, se succèdent un chanteur interprétant des titres en arabe, une chanteuse, une danseuse. Ibrahim Maalouf se met souvent en retrait pour laisser au premier plan l’orchestre et ses musiciens. Le public se laisse gagner par leur enthousiasme et leur énergie si bien que lorsqu’Ibrahim Maalouf propose de faire une ronde au rythme de la musique, tout le monde joue le jeu, spontanément, dans un même élan. Une immense farandole parcourt alors le parterre de la scène Masséna dans un esprit bon enfant.  Lorsque le concert touche à sa fin, le trompettiste offre un joli cadeau à son public en interprétant avec l’Haidouti Orkestar « Happy Face », un titre de son nouvel album qui sortira en septembre.

Cette belle soirée, placée sous le signe de la fête, avait bien commencé sur la scène Masséna. Dès 20h, José James a mis l’ambiance avec son hommage à Bill Withers. En commençant par l’intemporel « Ain’t non sunshine », il s’est d’emblée attiré les faveurs du public. Il a enchaîné les titres : « lovely day », « Lean on me », « Just the two of us ». D’un coup, le voilà descendu de la scène pour rejoindre les spectateurs, surpris et ravis, le temps d’une chanson. Une belle façon de commencer la soirée.

En deuxième partie, José James a laissé la place à Hocus Pocus. Après des albums à succès et plusieurs années d’absence, le groupe hip-hop venu de Nantes s’est reformé pour une tournée estivale. Leur énergie est restée intacte, entraînant l’adhésion du public. Un grand nombre de spectateurs sont des fans de la première heure. Ils reprennent en chœur certains titres, et notamment « Monsieur Tout le monde ».

Hocus Pocus (crédit photo : Ville de Nice)

A propos laurence ray

A lire aussi

aspic-detectives-etrange-t7-mystere-momie-blette-soleil

Aspic, Détectives de l’étrange, tome 7, Le mystère de la momie blette

Le mystère de la momie blette est le septième tome de la série Aspic, Détectives ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Monaco ville
Louez votre voiture de luxe à Monaco

Monaco, la ville luxueuse : Monaco est l’un des plus petits territoires du monde, une principauté ...

3 questions à … Pascal Houmard, auteur des Enquêtes de Crystal

Nous vous avions présenté il y a peu le premier tome des Enquêtes de Crystal ...

kepler-62-le-voyage-nathan
Kepler 62 – deux nouveaux tomes pour la série d’aventure et de science-fiction

Le voyage et Les pionniers sont les tomes 3 et 4 de la série Kepler ...

Fermer