Accueil / Agenda / Il était une fois Broadway – Palais des Congrès – Paris

Il était une fois Broadway – Palais des Congrès – Paris

Il était une fois Broadway – Spectacle musical medley de tous les grands classiques des comédies musicales. C’est sans aucun doute le spectacle incontournable de cette rentrée 2018/2019. Si tu ne peux pas aller à Broadway, Broadway viendra à toi…..

IL ÉTAIT UNE FOIS BROADWAY

Au Palais des Congrès de Paris

Les 6 et 7 octobre 2018

Date supplémentaire le 25 janvier 2019

il-etait-une-fois-broadway-affiche

Pour la première fois en France, venez assister à cette version symphonique des plus beaux standards des Comédies Musicales où durant plus de deux heures, 100 choristes et 60 musiciens, en compagnie d’invités de premier plan qui vous emmèneront à Broadway ; Hélène Segara, Liane Foly, Benjamin Legrand, Fleur Mino, Yoni Amar, Cyril Niccolai, Manon Taris, Anne-marie Suire, Emilien Marion. Les titres iconiques et légendaires d’Andrew Lloyd Webber, Kander and Ebb, Michel Legrand ou encore ceux de Sondheim et de Claude-Michel Schönberg vous feront vibrer comme si vous étiez au cœur de Times Square. Et vu que c’est un voyage ; la plupart des airs sera interprétée en VO.

La grande scène du Palais des Congrès, flanquée de deux grands escaliers où évolueront les artistes, offrira un espace de jeu unique et magique.

La direction artistique et la mise en espace sont assurées par Pierre-Yves Duchesne, tandis que l’Orchestre Ostinato sera dirigé par Loic Olivier.

Mieux qu’un spectacle, c’est à un voyage que vous êtes invités.

IL ÉTAIT UNE FOIS BROADWAY ; LE PROGRAMME (sous réserve de modifications)

Beauty and the Beast : Be our Guest – Beauty and the Beast (Tale as old as Time) – If I can’t love her

Cabaret : Cabaret – Wilkommen

Cats : Memoryil-était-une-fois-broadway-1

Chicago : All that Jazz

Company : Being Alive

Fiddler on The Roof : If I were a Rich Man – Tradition

Funny Girl : Don’t Rain on my Parade People

Grease : Hopelessly Devoted to You – You’re the One That I Want

Hair : Let the sunshine

Into The Woods : Finale

Phantom of the Opera : All I ask of You – Ouverture – The Phantom of the Opera – Think of Me 

Les Demoiselles de Rochefort : La chanson de Maxence

Les Misérables : Empty Chairs at Empty Tables – I dreamed a dream – On my Own – One day More

New York New York : New York New York

Sunday in the park with George : Sunday

Sunset Boulevard : Final Scene (Betty on the Road) – Sunset Boulevard – The greatest Star of All – With One Look

Sweeney Todd : The Ballad of Sweeney Todd

The Hunck Back of Notre Dame : The Bells of Notre Dame

West Side Story : Somewhere – Tonight / Quintet

Les Parapluies de Cherbourg : Devant le Garage

Peau d’Âne : Amour, Amour

Yentl : Yentl

RÉSERVATION ET BILLETTERIE :

Représentations : Le Samedi 6 octobre 2018 à 16h00 et à 20h30, Dimanche 7 octobre 2018 à 16h00 – Succès date supplémentaire le 25 janvier 2019

Au guichet :  Palais des Congrès – 2 Place de la Porte Maillot – 75017 Paris

En ligne : www.viparis.com et sur les sites de réservation habituels

Tarifs : Diamant : 115€ / Carré OR : 78€ / Catégorie 1 :65€ / Catégorie 2 :50€ / Catégorie 3 :39€

A propos carolinemarquet

A lire aussi

Frédéric Lenoir en conférence à Marseille

L’association pour la promotion du livre Parlez-moi d’un livre, en partenariat avec la Librairie Prado ...

3 commentaires

  1. Une énorme arnaque.
    Un gala de « stars » has been qui prétend être à la hauteur des solistes, de l’orchestre et des 100 choristes talentueux relayés au second plan. Pierre Yves Duchesnes nous parle de son grand projet en début de spectacle, il a mis 15 ans à le mettre sur pied quand on ne lui en demandait pas tant… Une ambiance lugubre et une mise en scène déplorable bien loin de la magie de Broadway. Hélène Ségara a mis un un perfecto pour nous, elle qui est habituée aux robes de princesse, dit-elle. Malheureusement, cet accoutrement n’a pas sauvé sa piètre performance de Grease : oubli de paroles, retard sur la musique… Quant à Liane Foly, elle monopolise le concert et se prend littéralement pour une diva lorsqu’elle se permet d’interrompre l’orchestre pour un soi-disant problème technique. Madame Foly, ayez la décence d’apprendre vos chansons et de suivre le rythme par respect pour les musiciens et les choristes qui vous accompagnent et qui se sont investis dans ce projet.
    Honnêtement, je ne laisse jamais de critiques sur les spectacles auxquels j’assiste mais à 65 euros la place, on s’attend tout de même à un show de qualité. Je déplore ce genre de productions qui mise tout sur les têtes d’affiche au lieu de mettre en lumière les vrais talents, qui bien que présents sur scène n’en demeurent pas moins censurés.

  2. Que dire ….

    On se croirait à une kermesse !

    Les musiciens et les chœurs sont l’exception et la seule raison de ce spectacle qui n’a de spectacle que le mot.

    Le karaoké de Liane Foly et de Benjamin Legrand vous plonge dans la gêne que l’on éprouve à la fin d’un mariage quand la décence est partie …

    Helene Segara se prend pour une star et malheureusement elle n’arrive pas au niveau des solistes …

    Quand à la production, on frôle à peine l’organisation d’une soirée étudiante.. Le son est catastrophique, de longs moments inaudibles, des balances catastrophiques , impossible que ce soit des professionnels derrière les pupitres…

    • carolinemarquet

      Merci Victor pour votre avis que je partage sur plusieurs points. Il y a effectivement du meilleur et du pire ! L’idée de créer un spectacle sur les meilleurs airs des Comédies Musicales, voilà qui était alléchant. C’était assurément la promesse d’un très bon moment ! Oui et oui et encore oui pour l’orchestre live de 60 musiciens sous la houlette du jeune chef d’orchestre Loïc Olivier (26 ans !), Oui au choeur de 100 voix et Oui pour les 8 chanteurs tous plus talentueux les uns que les autres (mention très spéciale pour Marie-Anne Suire et Manon Taris absolument sublimes)… En revanche non, non et encore non à Llane Foly qui a brillé par son amateurisme et son manque de technique vocale (la retraite devrait être proche!! ) qui a rejailli sur la prestation de son partenaire Benjamin Legrand (fils de Michel Legrand) et jetant le discrédit sur ce spectacle-concert ! Non également aux versions anglaises de certaines chansons françaises telle que ND de Paris. Broadway pour nous tous signifie danse, claquettes, show et paillettes ; il n’en est rien ici. C’est un spectacle qui aurait mérité une petite mise en scène. Mon avis est donc mitigé => des talents montants qui valent réellement le déplacement mais gâchés par l’absence d’artifices visuels et la banqueroute totale de Liane Foly !!!