Accueil / Mode / Il était une fois Idôle

Il était une fois Idôle

Lancôme a imaginé une nouvelle fragrance, un nouveau grand parfum. Pour célébrer les femmes et les accompagner dans leur chemin vers le bonheur.  Il s’agit d’ Idôle. Un parfum qui appelle à la réussite mais pas n’importe laquelle. Une réussite synonyme de leadership. Une réussite qui unit, qui fédère. Une réussite qui ne sépare pas.

 Idôle, c’est la femme dans toute sa puissance, dans sa quintessence, mais aussi dans sa vulnérabilité. Qui se révèle au monde, telle qu’est est, entre ombre et lumière.  Et qui part à la conquête de ses rêves sans sacrifier sa féminité.

 Idôle, c’est  la rencontre de trois créatrices. Shyamala Maisondieu, d’origine malaisienne et indienne qui a trouvé le dosage parfait pour créer l’assemblage de roses et de jasmins.  Nadège Le Garlantezec, symbole du savoir-faire français, qui a concocté le fond chypré et chaleureux de la fragrance. Et Adriana Medina, américaine d’origine colombienne, qui a imaginé son départ fruité et pétillant.

En notes de tête, on découvre l’accord pétillant fait de bergamote et de poire avant de céder la place à un cœur délicatement fleuri. Composé d’un assemblage de roses et de jasmins, celui-ci accorde une belle part à la rose d’Isparta. Cultivée dans le sud-ouest de la Turquie, à Isparta, c’est une rose très odorante, destinée essentiellement à la production d’huile essentielle.  Dans le parfum, c’est son essence qui est utilisée et qui d’ailleurs est façonnée exclusivement pour Lancôme.  La marque soutient cette filière agricole pour améliorer les pratiques et les conditions de travail. L’idée étant l’obtention à terme d’une certification « commerce équitable » et la reconnaissance des femmes dans la production.

Le fond est, quant à lui, délicieusement musqué. La vanille de Madagascar, le cèdre, le patchouli et les différents muscs s’unissent dans un bouquet final pour créer un accord solaire et capiteux. Telle une caresse, la fragrance nous enveloppe et nous donne ainsi cette aura de confiance pour conquérir le monde.

Le flacon est l’image de la fragrance. Avec ses 15 millimètres d’épaisseur, il est à la frontière du bijou et du talisman.  Son créateur, Chafik Gasmi, architecte, designer et directeur artistique, le décrit d’ailleurs comme un « parfum ludique et idéalement maniable, à loger dans le creux de la main, à coucher à plat, à glisser dans sa poche, à emporter partout, un complice dont l’extrême discrétion contribue à l’extrême distinction ».

Plus qu’un parfum, la maison Lancôme a réalisé une prouesse. Créer une fragrance seconde peau, puissante sans être entêtante. Fraîche tout en étant voluptueuse.

A propos gabrièle

A lire aussi

bague-fiancailles

Comment choisir une bague de fiançailles ?

À la fois émouvant et important, le choix de la bague de fiançailles peut devenir ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Jimi Hendrix : Stone Free, La Totale, Live At The Filmore une avalanche de cadeaux pour Noël !

A l'approche de Noël , le légendaire guitariste est sous les feux de l’actualité : ...

Le Noël de Karine Dubernet

Les lutins du Père-Noël font aussi la grève.  Papa Noël a la trouille. L'usine à ...

« Johnny » : l’album posthume enregistré avec le London Symphony Orchestra !

Simplement intitulé Johnny, ce cinquante deuxième album raisonne comme une carte postale que Johnny nous ...

Fermer