Accueil / Culture / Littérature / BD / Kill or be killed, un thriller sombre

Kill or be killed, un thriller sombre

Kill or be killed est une bande dessinée d’Ed Brubaker et Sean Phillips, paru aux éditions Delcourt, en janvier 2018. Un premier tome captivant, nerveux et intense, qui plonge rapidement le lecteur dans un thriller sombre, angoissant, fantastique.

kill-or-be-killed-t1-delcourtUn homme tend les mains, il les lève, comme pour se protéger. Il demande d’attendre… Face à lui un homme, cagoulé, tient une arme à feu, fusil à pompes, et tire sans attendre. L’homme est à terre, ensanglanté, mort. La scène est terrible, le sang ayant giclée partout sur les murs. Avec la détonation, un autre homme arrive dans la pièce, pistolet à la main, mais lui aussi se fait tuer froidement. Pendant ce temps le narrateur explique qu’il n’aurait jamais imaginé que sa vie ressemblerait à ça ! Mais apparemment, on n’a pas toujours le choix ! Pour être honnête, il est plutôt devenu bon pour faire ça, tuer des gens ! Des personnes qui le méritent… Puis il se défend, en expliquant que le monde est un grand merdier, pour cela, il suffit de passer cinq minutes à regarder les nouvelles, car les grandes entreprises contrôlent le gouvernement, tous les jours des connards tirent au hasard dans la foule, des terroristes font sauter des aéroports et des gares…

kill-or-be-killed-t1-delcourt-extraitLe narrateur dévoile son histoire, met sa vie à plat, comme dans un journal intime, il se confesse, révèle ses sentiments… Dylan n’est pas vraiment comme tout le monde, c’est un éternel étudiant, qui a 28 ans. Il vit du solde de son héritage et d’emprunts, n’a pas vraiment d’ambition, il est même suicidaire. Il a tenté plusieurs fois de mettre un terme à sa vie, sans réussir vraiment… Jusqu’à une énième tentative, encore ratée, où un démon va lui apparaître et il impose un pacte assez terrifiant. Dylan doit tuer, tous les mois, quelqu’un de mauvais, pour pouvoir vivre ! Le héros ne sait quoi penser, est-il fou ? Son inconscient lui joue-t-il des tours ? Tout cela est-il bien réel ? Les questions se multiplient et les réponses ne sont pas très nombreuses, dans cette bande dessinée découpée en chapitres, pour une meilleure lecture. Le thriller est oppressant, tant pour le lecteur que pour le narrateur, le récit est sombre, sanglant, le héros torturé, entre bien et mal, réalité et imaginaire, entre amour et amitié. Le dessin est efficace, dynamique et fluide, le découpage tout autant, pour cette bande dessinée plaisante et oppressante.

Kill or be killed est un thriller sombre, intense, qui projette le lecteur dans la vie de Dylan, un éternel étudiant, qui n’a pas grand-chose pour lui, mais qui va voir sa vie bousculée par le pacte avec un démon… La bande dessinée est captivante, sombre, effrayante, entre réalité et cauchemar, vie, amour, amitié, tuerie…

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

L’autoroute sauvage en Intégrale – Les Humanoïdes associés

Fan de sci-fi ou d’anticipation, s’il y a une « collection » qu’il ne faut pas rater ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Les coffrets Mon imagier de bain des éditions Casterman

C’est aux éditions Casterman que sont parus deux jolis coffrets, des imagiers à plonger dans ...

Pause Café : Un peu de Darwin dans ce monde de brutes

C'est jeudi et c'est la news musicale qui va animer votre Pause café. Celle qui vous ...

Rick et Morty, le premier tome de la série en bande dessinée

Rick et Morty, phénomène outre-Atlantique, ont fait des débuts remarqués en France, notamment avec leur ...

Fermer