Accueil / Culture / La dernière couverture de Matthieu Dixon

La dernière couverture de Matthieu Dixon

Les excellentes éditions Jigal polar présentent un roman bien noir, à l’atmosphère pesante et tragique à souhait : La dernière couverture de Matthieu Dixon.

La dernière couverture

L’argument du livre :

Voir une de ses photos en première page d’un magazine, affichée sur tous les kiosques, pour Raphaël, jeune reporter, c’est le graal. Mais en travaillant avec Bernard, célèbre photographe devenu son mentor, il comprend très vite que les choses ne sont jamais aussi simples et que les apparences sont parfois trompeuses.

En enquêtant sur la mort de celui-ci, tragiquement disparu dans le crash de son hélicoptère, Raphaël va se retrouver seul, en première ligne, à devoir jongler entre rumeurs, paranoïa, bizness, corruption, hommes de l’ombre et affaires d’État. Seul aussi à devoir slalomer entre intégrité et vérité…

Mon avis de lectrice :
Dans ce thriller sombre et angoissant à souhait : La dernière couverture, Matthieu Dixon nous entraine dans un univers peu développé en littérature, celui des paparazzi et photographes de presse. A priori, c’est ce qu’il nous fait croire, car comme indiqué dans le titre de ce roman haletant, ce n’est peut-être qu’une couverture ! Nous suivons les découvertes de plus en plus déroutantes de Raphaël au fur et à mesure de son enquête sur la mort suspecte de son maître à penser.

Les rebondissements ponctuent un récit fort, dont l’écriture franche et directe fait cependant  la part belle aux ressentis du héros. Ce double niveau d’écriture m’a vraiment plu, avec les descriptions du voyage intérieur de Raphaël au sujet des sentiments que lui procurent les différentes étapes qu’il vit dans le récit.

Matthieu Dixon a su trouver les mots pour émouvoir le lecteur tout en gardant une ligne d’écriture froide et brute pour relater une suite de faits tragiques. Cette exploration de l’intimité de l’humain est très réussie, ajoutant à l’intérêt de l’histoire, et aux différents milieux évoqués dans ce thriller à l’univers noir et poisseux.

La dernière couverture de Matthieu Dixon, un polar abouti, extrêmement bien écrit, un régal à lire du début à la fin !

A propos alissash

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Jazz à Vialas présente son programme

Fort d'un beau succès pour sa dixième édition l'an passé avec une fréquentation record, Jazz ...

The happiness factory de Barbara Reibel, aux Éditions Hugo New Life

"The happiness factory" de Barbara Reibel aux Éditions Hugo New Life est notre petit coup ...

Alone with Chrissie Hynde
Alone with Chrissie Hynde : La chanteuse des Pretenders en toute intimité !

Dans ce documentaire réalisé pour la BBC, la chanteuse Chrissie Hynde revient sur son parcours ...

Fermer