Accueil / Culture / Cinéma / La fête des mères, un film de Marie-Castille Mention-Schaar

La fête des mères, un film de Marie-Castille Mention-Schaar

La fête des mères, un film de Marie-Castille Mention-Schaar avec Nicole Garcia, Olivia Côte, Gustave Kerven,.. Un film choral autour de quelques histoires, un patchwork de petites scènes qui se succèdent et qui montrent des instants de vie, sans vouloir apporter de jugement.

Film La Fête des Mères affichePourquoi ce film peut vous plaire ? Des scènes bien tournés avec des acteurs très expressifs : Nicole Garcia, Olivia Côte, Gustave Kerven… un film sur la résilience, l’empathie, sur l’idée de transmettre. La fête des mères ne juge pas, mais laisse la porte ouverte pour interpréter, imaginer et se projeter. Une grande diversité de personnages qui permettra à chacun de reconnaitre quelqu’un de son entourage.

Pourquoi ce film peut ne pas vous plaire ? Pas une histoire à proprement dite, le film n’analyse pas, il ne fournit pas de réponse. Cet enchainement de scénettes peut sembler trop superficielles. Il peut vous sembler un peu long,

 

 

 

Bande Annonce de La fête des mères

 

Synopsis de La fête des mères

Elles sont Présidente de la République, nounou, boulangère, comédienne, prof, fleuriste, journaliste, sans emploi, pédiatre. Elles sont possessives, bienveillantes, maladroites, absentes, omniprésentes, débordées, culpabilisantes, indulgentes, aimantes, fragiles, en pleine possession de leurs moyens ou perdant la tête. Bien vivantes ou déjà un souvenir … Fils ou fille, nous restons quoiqu’il arrive leur enfant avec l’envie qu’elles nous lâchent et la peur qu’elles nous quittent. Et puis nous devenons maman … et ça va être notre fête !

 

FILM FETE DES MERESRencontre avec l’équipe du film

FrancenetInfos a participé à une projection du film La fête des mères au cinéma Cézanne à Aix en Provence ce 3 mai 2018, puis à une rencontre avec la Presse avec Marie-Castille Mention-Schaar, Nicole Garcia, Olivia Côte, Gustave Kerven.

 

Marie-Castille Mention-Schaar

Comment avez-vous dirigé les acteurs, les avez-vous laissés libres?

« Un peu des deux. Par exemple avec Nicole, j’ai été un peu impressionné au début ; en effet c’est un peu différent de travailler avec une comédienne qui est aussi réalisatrice, Nicole a eu cette grande générosité de donner sa vision, c’est elle qui a eu l’idée de la scène où le voisin enlève sa chemise, scène que je trouve tout à fait dans l’esprit du personnage. »

 

Y a-t-il eu des scènes improvisées ?

« J’encourage souvent l’impro quand je pense qu’elle nourrit une scène d’énergie ou de véracité. C’était souvent le cas des HÉRITIERS et du CIEL ATTENDRA. Pour LA FÊTE DES MÈRES, j’ai poussé les acteurs à improviser pour la scène à l’école où les institutrices annoncent aux mamans, choquées, qu’il n’y aura pas de cadeau pour la Fête des Mères. »

 

Pouvez-vous nous parler du personnage interprété par Olivia Côte qui ne veut pas d’enfant : « Même aujourd’hui en 2018, il est difficile ans le regard des autres de ne pas vouloir avoir un enfant »

Le montage a dû être un exercice difficile : « Trente-quatre versions de montage, ça a été un véritable travail de réécriture, le scénario a évolué au cours des tournages, les comédiens m’ont donné des idées. »

Nicole Garcia

Qu’est-ce qui, vous a intéressée dans ce projet, le film choral ?

« En tout premier, c’est la personnalité profondément originale de Marie-Castille qui m’a convaincue de faire ce film. Elle est comme un franc-tireur, solitaire et joyeuse, sans mélancolie. Elle est hors de tout sérail, j’adore ça ! …

Les relations inversées où c’est le fils qui surprotège sa mère est une situation cocasse et drôle. »

Olivia Côte

Est-ce que vous avez aimé votre personnage ? « Le personnage, Nathalie me touche beaucoup car elle souffre beaucoup, sa liberté n’est pas une liberté resplendissante, épanouissante. Elle a beaucoup trop de colère. Pour ma part, j’aime profondément mon prochain »

Fiche du film La fête des mères

  • Un film de Marie-Castille Mention-Schaar
  • Avec : Audrey Fleurot, Clotilde Coureau, Olivia Côté, Pascale Arbillot, Jeanne Rosa, Carmen Maura, Nicole Garcia, Vincent Dedienne, Marie-Christine Barrault, Pascal Demolon, Gustave Kervern, Noémie Merlant
  • Date de sortie 23 mai 2018
  • Durée : 1h41

A propos michellaurent

A lire aussi

Simon Boccanegra Opéra Bastille

Simon Boccanegra Opéra Bastille Jusqu’au 13 décembre 2018

Dans un décor de vaisseau fantôme Calixto Bieito, le plus shakespearien des metteurs en scène ...

Lire les articles précédents :
Sous les pavés, une bande dessinée qui revient sur mai 68

Sous les pavés est une bande dessinée d'Éric Warnauts et Guy Raives, parue aux éditions ...

SPA Annamaya de La Ciotat, bien-être royal

Imaginez dans quel état d'esprit se trouvait Marie-Antoinette à Versailles... Passer un après-midi au SPA ...

Les nouveaux ouvrages spirituels de Ixoye Éditions et Pierre Cavaillès

Pierre Cavaillès est français, il est né le 2 janvier 1958 à Alger. En 1962, ...

Fermer