Accueil / Culture / Lââm nous parle d’au cœur des Hommes

Lââm nous parle d’au cœur des Hommes

LÂÂM a toujours rêvé de faire un jour un album de reprises. À l’aube de ses 40 ans, elle avait besoin de chanter des textes plus mûrs, plus aboutis, qui ont marqué l’histoire de la musique contemporaine française.

 


 

Le projet prend naissance en 2008 lorsqu’elle décide de faire une tournée acoustique en expliquant à ses musiciens et producteurs de spectacle son idée de rendre hommages aux Hommes.  2 heures de concert où elle mélange Henri Salvador, Georges Brassens, Jacques Brel et Léo Ferré en passant par Seal, U2, Police, George Michael et The Who.  Petit à petit, de bouche à oreille, le public la redécouvre et est captivé par son interprétation tout en finesse.

Au cœur des Hommes, dans l’âme d’une Femme.

 


Visionner le reportage l’enregistrement de son nouvel album


Lââm nous explique ce que représente pour elle chacune des chansons mythiques qu’elle a sélectionné et qu’elle réinterprète dans son nouvel album…

Petit.

La première fois que j’ai entendu cette chanson, j’avais 15 ans, j’étais dans un foyer de jeunes en difficultés à Bourges. Les paroles mon foudroyées, j’étais sans voix, Bernard Lavilliers à écrit un chef d’œuvre pour tous ces enfants soldats. J’ai toujours su que je chanterais cette chanson un jour. C’était écrit…

 

Avec le temps.

Je venais de naître quand cette chanson est sortie, 40 ans plus tard je me risque à la chanter. On dit que cette chanson, il ne faut pas y toucher, c’est un peu vrai… Mais j’ai aimé l’interprétation incroyable qu’en a faite Dalida et dernièrement Catherine Lara. J’espère que vous allez apprécier cette nouvelle version et merci au Roi Léo.

 

Ils s’aiment.

Entre Like a Virgin de Madonna et Duran Duran, cette chanson O.V.N.I. est arrivée et tout s’est arrêté pour moi. Ses paroles touchantes et la voix emplie de gravité de Daniel Lavoie m’ont fait passer les bons moments de slow de mes premières « boom » à 12 ans. Première fois aussi que j’embrassais un garçon avec un appareil dentaire !

 

C’est déjà ça.

J’adore Alain Souchon, ses chansons, son humour. La première fois que je l’ai rencontré dans le bus, à mon premier spectacle des Enfoirés, il m’a parlé de ses cheveux !!! Nous avons beaucoup ri.

Je lui ai demandé, une fois un peu timide, une chanson, mais il m’a répondu qu’il avait du mal à écrire pour les autres, ce que je comprenais parfaitement.  Aujourd’hui, c’est chose faite en quelque sorte en interprétant ce texte, qui conte la détresse d’un homme et de son pays, le Soudan.

 

Aimer est plus fort que d’être aimé.

Je revenais de l’école (enfin quand j’y allais…) lorsque j’ai appris la mort de Daniel Balavoine, et ça été un grand choc pour tout le monde. Je n’ai pas mangé le soir même, c’est comme si j’avais perdu un ami. Comme pour Coluche, ça été une grande perte. Pour moi Balavoine ne sera jamais démodé. Il est intemporel.

 

Puisque tu pars.

Quand j’ai chanté mon premier duo avec Jean-Jacques Goldman aux Enfoirés, mon cœur battait à 300 à l’heure. Adolescente, j’étais amoureuse de lui, et voilà qu’en 2001 je me retrouve à chanter avec lui ! J’appelais tous les jours ma famille qui n’y croyait pas. C’était un rêve pour moi qui s’est réalisé. Goldman, un homme en Or ! Et j’ai eu la chance de collaborer sur un de mes précédents albums. Un moment inoubliable dans ma carrière.

 

Aux enfants de la chance.

Serge Gainsbourg est l’homme avec qui j’aurai aimé le plus au monde travailler ou même passer un bon moment. Et écouter ses belles histoires. Les histoires de Gainsbourg.

 

Manu.

Dans les années 80, dans ma cité, dans le 19e arrondissement de Paris, tout le monde écoutait Renaud, surtout les loubards avec leurs mobilettes. Ses paroles touchaient les jeunes, moi j’avais 10 ans et je voulais être une « Loubarde ». Cette chanson me touche parce que je suis touchée en plein coeur lorsque je vois un homme pleurer.

 

C’est écrit.

Qui franchement n’aime pas cette chanson ? Début 90 dans les cafés, je mettais toujours une pièce dans les jukeboxes qui n’avaient pas disparu pour l’écouter en boucle. On a ajouté un petit côté frais à la manière de Lilly Allen ou Mika. Une petite touche british ! Francis m’a dit qu’il avait hâte de l’entendre, j’espère qu’il ne va pas être déçu !

 

Les portes du pénitencier.

Franchement ado je n’étais pas franchement fan de Johnny Hallyday. J’étais plutôt branché Madonna, Boy George, Grace Jones, Wham et la Funk Music mais je l’ai toujours trouvé beau et sexy. Sa voix m’a toujours épatée, si charismatique. Et quand on parle des grands hommes de la musique française contemporaine, on ne peut pas faire l’impasse sur le King ! Vive le rock n’roll, vive Johnny ! Et bien sûr, hommage au groupe original Animals. Cette chanson est un classique.

 

Losing my religion

Mon label n’était pas enthousiaste à l’idée que je chante des chansons en anglais, afin de coller au concept d’album que je leur avais proposé. Mais j’ai réussi à les convaincre de clore cet album avec un clin d’œil, seul titre en langue anglaise dans l’album, comme une exception qui confirme la règle. Ça été difficile d’en choisir une car j’en ai tellement de chansons favorites chantées par des hommes anglo-saxon. ‘Losing my religion’ me rappelle les débuts des années 90 lorsque j’ai eu mon premier contrat pour chanter dans les clubs en Hollande avec le groupe Mamilonne, j’avais 18 ans et cette chanson passait en boucle. J’ai été bouleversée par la voix unique de Mickael Stipe.

J’espère que les fans de REM apprécieront mon hommage.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Brocéliande, tome 5, Le Miroir aux fées

Le Miroir aux fées est le cinquième tome de la série liée au petit peuple, ...

Lire les articles précédents :
Des chutes et un Français en jaune sur le Tour

Pendant cette première semaine de course, l’épreuve phare du cyclisme a connu une semaine très agitée avec des chutes qui...

La région Nord Pas de Calais mise sur les autochtones

Mercredi 7 juillet 2011, à l’espace Odéon de Lille, le comité de direction du Comité Départemental du Tourisme Nord (CDT...

Catherine Bush – dite Kate Bush , la biographie

Catherine Bush - dite Kate Bush - est née le 30 juillet 1958 dans le comté de Kent, en Angleterre,...

Fermer