Accueil / Sport / Cyclisme / Cavendish sur orbite

Cavendish sur orbite

Mark Cavendish, le champion du monde en titre remporte la 18ème étape reliant Blagnac à Brive-la-Gaillarde. Il devance Matthew Goss et  coureur slovaque porteur du maillot vert, Peter Sagan. Il s’impose au sprint après une accélération fulgurante et un coup de guidon impressionnant.

 

Le lancer de Fofonov

La remonté sur Paris a commencé ce matin pour le peloton. Le départ de l’étape a été salué par un airbus A380 accompagné de la patrouille de France. L’étape, longue de 222,5 kilomètres, inspire les baroudeurs qui jouent leur dernière carte sur le Tour. Fofonov lance un mouvement au kilomètre 21, avec Perez, Simon, Pineau, Morkov et Sprick. Fofonov sera distancé du groupe qu’il a initié sur un incident mécanique au kilomètre 45, mais le groupe d’échappés sera repris 4 kilomètres plus tard, sans que l’écart ne dépasse la minute.

 

Brajkovic à terre

AU kilomètre 65, une autre échappée se forme avec Arashiro, Fouchard, Hansen, Paolini, Roy, Nuyens, Albasini et Gretsh rejoins 7 kilomètres plus tard par Popovych, Millar, Boasson Hagen, Vanendert,  Boeckmans,  Costa et Vinokourov. Au kilomètres 74, Janez Brajkovic chute seul dans un fossé sans que ça chute ne remette en cause sa 9ème place au classement général.

 

Un chien passe et le peloton chute

L’échappée progresse avec un écart limité par le peloton, contrôlé par les équipes Oméga Pharma-Quickstep, Bmc, Saur-Sojasun et Euskatel-Euskadi. L’écart ne dépassera pas 3 minutes et 30 secondes au kilomètre 102. La poursuite sera interrompue quelques instants suite à une chute dans le peloton causée par un chien qui n’était pas tenu en laisse. Farrar, Gilbert, Menchov et Vichot font partie des hommes à terre, ils ne seront qu’égratigné. Ils reprendront leur place dans le peloton. Lors de l’ascension de la côte de Souillac, l’écart des hommes de tête descend sous les deux minutes .le coureur britannique de la Garmin, David Millar accélèrera la sélection au kilomètre 172, Arashiro répliquera par une autre accélération dans le dernier kilomètre de l’ascension ; seul deux coureurs seront lâchés : Fouchard et Boeckmans.

 

À 100 mètres, rien n’est joué

À 20 kilomètres de l’arrivée, les échappés possèdent toujours une quarantaine de secondes d’avance sur le peloton. Jérémy Roy et Adam Hansen en profite pour attaquer. Ils seront rejoints par Paolini, Vinokourov et Nuyens à 13 kilomètres de l’arrivée, une nouvelle accélération dans la côte de Lissac éliminera Roy et Nuyens. Dans la descente,  Hansen-Vinokourov-Paolini sont repris par un autre trio d’attaquant, Luis-Léon Sanchez-Roche-Klöden.  Le groupe passera sous la flamme rouge avec un avantage infime de 10 secondes, leur avance n’ayant jamais excédé 20 secondes. À 100 mètres de la ligne d’arrivée, le coureur d’Ag2r la mondiale, Nicolas Roche est seul en tête. Derrière, Mark Cavendish emmené par le maillot jaune Bradley Wiggins place une accélération fulgurante, laissant ses adversaires pour le sprint sur place. Le coureur de l’ile de Man se faufilera entre les attaquants  et s’impose avec une dizaine de mètres d’avance du Matthew Goss.

 

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Clôture du 58ème Festival de Télévision de Monte-Carlo

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo vient de s’achever. Cette année encore, de très nombreuses ...

Lire les articles précédents :
Les Solitudes en France , au cœur de la question sociale

Les Solitudes comptent parmi les grands maux de notre époque. Nous avions tiré une leçon ...

Le solo de Valverde

Alejandro Valverde s’est imposé en solitaire lors de la 17ème étape du Tour. Il a sans cesse attaqué depuis l’entrée...

Tonnerres de Brest 2012 : une fête réussie et une bilan enthousiasmant

Voilà, la fête touche à sa fin. La grande parade de Brest à Douarnenez a ...

Fermer