Accueil / En Région / Mondial / Le Congrès juif israélien condamne la violence en Europe provoquée par la déclaration du Président Trump sur le statut de Jérusalem

Le Congrès juif israélien condamne la violence en Europe provoquée par la déclaration du Président Trump sur le statut de Jérusalem

Vladimir Sloutsker, le Président et le fondateur du Congrès juif israélien (Israel Jewish Congress IJC) s’est adressé au public et a condamné les actes de violence qui ont secoué les pays européens après la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale de l’état d’Israël.

Vladimir Sloutsker, le Président et le fondateur du Congrès juif israélienVladimir Sloutsker a partagé avec le public son inquiétude : « Le dernier temps, nous sommes devenus des témoins des scènes extrêmement inquiétantes, qui ont eu lieu dans les rues de nombreux pays européens en réponse à la reconnaissance du Président américain Donald Trump de Jérusalem comme la capitale traditionnelle et légitime d’Israël ».

Des actes antisémites ont eu lieu dans les grandes villes telles que Berlin, Amsterdam, Paris et Londres. Des manifestants ont scandé des slogans et des chants comme « mort aux juifs » et « tirez sur les juifs ». En même temps, en Suède, une synagogue de Göteborg a été attaquée et aux Pays-Bas on s’est attaqué à un restaurant casher.

« Aujourd’hui, nous voyons que les mouvements radicaux utilisent comme prétexte la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël. Il n’y a pas de place à la haine flagrante et répugnante et de l’antisémitisme», explique Vladimir Sloutsker.

Le Congrès juif israélien a exprimé aux dirigeants européens une demande urgente de prendre des mesures sévères contre les criminels qui ont commis la violence antisémite dans de nombreuses villes européennes.

Le conflit israélo-palestinien ne doit pas être un prétexte à l’expression de la haine et de l’antisémitisme en Europe

Des arguments au sujet du conflit israélo-palestinien dissimulent souvent l’antisémitisme moderne, la violence et la haine, y compris des actes de violence en décembre 2017 en Europe. Mikhail Peleg, le fondateur et le membre permanent du Congrès juif israélien a commenté ces événements ainsi: « Tous les membres du Congrès ont fait des grands efforts pour protéger les droits des Juifs, non seulement dans les pays européens mais partout dans le monde. Aujourd’hui, il n’y a pas de place aux manifestations de la violence monstrueuse et xénophobe ».

À son tour, des représentants de l’Union européenne ont également condamné les attaques contre les Juifs qui ont été provoquées par la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. La responsable de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini, a déclaré cela avant la rencontre avec le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou.

« Le pire, qui peut se produire maintenant c’est la décharge de violence et de tensions, principalement, autour des sanctuaires ainsi que dans la région et au-delà. Permettez-moi de condamner fermement toutes les attaques contre les Juifs partout dans le monde, y compris en Europe, ainsi qu’en Israël et contre les citoyens israéliens. La montée des tensions et de la violence irrite la région et fait un cadeau aux extrémistes», a déclaré Federica Mogherini aux journalistes à la presse-conférence.

La chancelière allemande Angela Merkel n’est pas restée en dehors de ce problème. « Nous condamnons toutes les formes de l’antisémitisme et de la xénophobie sous toutes leurs manifestations. Aucune divergence, même en ce qui concerne le statut de Jérusalem, ne justifie pas de tels actes. Il faut utiliser tous les moyens pour lutter contre ces incidents», a déclaré de son côté Angela Merkel.

Rappelons que le président des États-Unis Donald Trump a annoncé sa décision de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël pendant les élections. Il a signé le document qui porte sur le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

La décision du leader américain a été accueillie avec joie en Israël mais a provoqué une réaction négative au Moyen-Orient et en Palestine. Partout dans le monde, y compris en Europe et en Israël, des bagarres de rue et des manifestations ont éclaté au cours desquelles il y avait plusieurs centaines de blessés.

En vu de la situation actuelle, le Congrès juif israélien a l’intention de poursuivre sa lutte contre l’antisémitisme, l’intolérance et la haine.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Mélanie BAUER, sur les pas de Kriss (France Inter)

Dans mon passé d’étudiant, j’aurais pu croiser Mélanie Bauer au « Studio Ecole de France », durant ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Le vieil homme et les Narcos : courage, bravoure … ou folie !

L’histoire de Don Alejo, un fermier mexicain de 77 ans, qui refusa de céder son ...

Edmond et ses amis – L’esprit de la forêt

Edmond et ses amis sont de retour dans un nouvel album intitulé L’esprit de la ...

« Peur »Trump à la Maison Blanche : Quand la réalité dépasse la fiction !

Le journaliste Bob Woodward qui fût avec Carl Bernstein à l'origine du scandale du Watergate, ...

Fermer