Le meilleur cadeau du monde – Les livres, c’est nul ?

« Le meilleur cadeau du monde » est un livre jeunesse qui se démarque par son humour. Daniel Fehr et Sébastien Mourrain proposent aux enfants de plonger dans un univers cocasse au cœur d’une narration rythmée par les péripéties d’un garçon bien décidé à échanger son livre contre tout autre objet…

Le meilleur cadeau du monde
Le meilleur cadeau du monde – La Martinière Jeunesse

Quelques mots sur l’histoire

« Le meilleur cadeau du monde » raconte l’histoire d’un garçon qui reçoit un livre de la part de sa mamie pour son anniversaire. Et ce livre, c’est celui que nous avons sous les yeux, nous lecteurs. Sauf qu’il trouve qu’un livre c’est nul, et il décide de l’échanger contre l’épée de sa sœur. Insatisfait, il ne cesse de faire des échanges allant du ballon de foot au camion poubelles, en passant par l’aquarium d’Eva. Et ainsi de suite, jusqu’à cette rencontre avec un dragon, un dragon péteur… Celui qui se trouve sur la couverture du livre !

« Le meilleur cadeau du monde » est également disponible sur AMAZON.

Notre avis

« Le meilleur cadeau du monde » est un livre à la thématique amusante qui se démarque grâce à cette idée du « livre dans le livre » que nous avons particulièrement apprécié. Si l’adulte devine aisément quelle sera la chute de l’histoire, les enfants suivront bien volontiers ce héros plus que déterminé à aller au bout de ses idées : échanger chacun de ses objets coûte que coûte.

« Les livres, c’est nul ! » à ce qui paraît. Une affirmation qui va justement motiver la lecture et convaincre le jeune lecteur que lire n’est pas si désagréable. Il participera à des situations rocambolesques : échanger une cabane contre un dragon, il faut bien reconnaître que c’est assez inédit. L’auteur sait exactement quels mots employer pour amuser les enfants. Preuve en est cette histoire de dragon péteur !

L’univers esthétique est drôle et percutant. Il n’y qu’à voir la tête du dragon pour comprendre que l’histoire va être cocasse. Nous saluons le style de Sébastien Mourrain dont les illustrations ont une place de choix au cœur de l’histoire, elles sont superbes. Les enfants vont facilement s’attarder sur toutes ces choses que le jeune garçon échange sans aucune logique. Sa malice transparaît, et il n’a qu’à voir les visages interloqués des passants pour avoir envie de rire. Enfin la scène où le dragon fait son apparition de façon « naturelle », comme si de rien n’était, est amusante également. Et quel dragon ! Jaune, fier et péteur au point de dégommer le chat de la maison…

Sans oublier cette conclusion qui dit que finalement un livre c’est bien mieux, parce qu’on vit la même chose sans les odeurs…

A propos LRedac

N'hésitez pas à me laisser des messages sous mes articles, je serai ravie de vous lire !

A lire aussi

Rosa-Louis-BD-Sarbacane

Rosa & Louis – Ed. Sarbacane

Rosa & Louis est une bande dessinée jeunesse, de Ferdinand Lutz, parue aux éditions Sarbacane, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com