Accueil / En Région / Le voyage à Nantes : Éloge du pas de côté

Le voyage à Nantes : Éloge du pas de côté

Philippe Ramette – Eloge du pas de côté – Photo Mégane TABOY

Le voyage à Nantes a commencé en 2012, il se passe chaque été. Tout a débuté grâce à Gaëtan Chataigner qui réalise des courts-métrages. Le réalisateur a utilisé les œuvres du mini film pour promouvoir Nantes et ses environs. 

Le but du voyage est de faire découvrir la ville de Nantes et ses alentours à travers des œuvres d’art qui sont exposées au grand public (intérieur comme extérieur). À faire seul ou en famille, cela permet de s’instruire et de comprendre l’histoire de la ville. 

Pour faire ce parcours, rien de plus simple que de suivre une ligne verte qui est au sol. 

Il faut savoir qu’au tout début de la création du voyage à Nantes, la ligne n’était pas de couleur verte, mais rose. Elle a été changée en 2013 car la ville a été nommé capitale verte de l’Europe. Le nombre de kilomètres varie entre 10 et 20 selon les années. Il s’étend sur le département de la Loire-Atlantique (vignoble nantais, les bords de Loire entre Nantes et Saint-Nazaire).

Philippe Ramette – Eloge de la transgression – Photos Mégane TABOY

Chaque année, il y a des nouvelles créations. Pour l’édition 2018, il y a eu 23 nouvelles œuvres sur un total de 54 œuvres. 
Philippe Ramette est un artiste qui se met lui-même en scène vêtu de son costume noir par la photographie (photos non retouchées, sans aucun montage) ou par des sculptures. D’un jeu de métaphysique et de poésie, il fait vivre les statues en les sortants de leur contexte habituel. « Quoi qu’il en soit, regarder de travers un pas de côté rétablit l’équilibre », nous dit Jean Blaise le directeur.

Il y a cinq statues (visibles ou cachées) exposées à Nantes.

Certaines des sculptures aiguises notre curiosité, provoque une fascination et amène des débats sur l’interprétation. 

Le grand éléphant – Photo Mégane TABOY

Certaines personnes connaissent la ville grâce aux nefs de Nantes (l’ancien chantier naval et le dernier port Français de négrier) qui représente l’emblème de la région. Royal de Luxe est l’initiateur de ce projet créer en 2007 : le grand éléphant. 

Pouvant sortir de l’eau par sa trompe et bouger les oreilles. Ce grand éléphant reste une fascination pour enfants ou adulte qui ne l’ont jamais vue. Vous pourrez trouver de nombreuses autres machines et un manège au cours de l’année.

 

Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle épopée du voyage à Nantes.

A propos Mégane Taboy

Ancienne gymnaste - Club Gym Suzerain - 1999 à 2012 - N'hésitez pas à me contacter pour couvrir des événements - Vous pouvez me suivre sur Instagram => megane_tb - " Tout vient à point à qui sait attendre " #Rabelais

A lire aussi

Luc Langevin « Maintenant Demain » au Casino de Paris

Luc Langevin – L’illusioniste revient au Casino de Paris pour nous présenter son nouveau spectacle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Tom Leeb - Are We Too Late
Tom Leeb, toujours amoureux avec Are We Too Late

Tom Leeb débute sa carrière musicale avec un titre qui vaut le détour : la ...

Les Azimutés ont réuni des photographes talentueux du 18 au 23 août à Uzès

La 4ème édition du Festival Photo d'Uzès, s'est terminée cette fin de troisième semaine du ...

5 Conseils pour ton premier voyage à l’étranger

Voyager est une des activités qui apporte le plus grand plaisir dans nos vies – ...

Fermer