Accueil / Culture / Les confessions de l’ombre, un thriller de Pierre Boussel

Les confessions de l’ombre, un thriller de Pierre Boussel

Les éditions KERO nous immergent dans le monde magique du thriller avec ce roman-vérité : « Les confessions de l’ombre » de Pierre BOUSSEL.
Si je vous dis « Est-ce que la blanquette est bonne ? Vous m’en mettrez un ramequin », on pense tout de suite à OSS117, l’espion parfait, beau gosse, il mène ses enquêtes au vu et au su de tous, ne cache pas son identité, avance à pas de géant, cotoie les plus belles créatures de la Terre, n’est jamais fatigué, et finit toujours par résoudre ses enquêtes à la fin.

Eh bien, désolée de vous l’apprendre, mais c’est du cinéma tout ça ! Pierre Roussel nous embarque dans l’univers des agents secrets, mais les vrais, dans la vraie vie, ceux qui doivent payer un loyer, faire leurs courses, qui dorment la nuit, échafaudent des plans le jour…

les confessions de l'ombre
En résumé :
Officiellement, Bastien Hernandez est économiste. En réalité, c’est un agent dormant des services secrets français en poste au Maroc. Il mène une vie en apparence anodine dans une villa isolée, sur les hauteurs de Tanger.

Soudain son existence est bouleversée par les attentats du 11 septembre. Les RG sont placés en alerte maximum. L’agent dormant est « réveillé ». Il reçoit la mission de surveiller une communauté américaine évangéliste venue s’installer dans un petit village à côté de Tanger. Il doit les surveiller sans se faire remarquer, et surtout sans violence, ordre du grand Patron, sauf que deux enfants et un adulte de la communauté sont retrouvés morts… S’engage alors un chassé-croisé haletant entre la CIA, les services secrets français et les réseaux islamistes.

Mon avis : 
C’est épatant ! On entre dans l’intimité de cet homme dont le boulot est de se rendre le plus invisible possible. Il a créé un personnage et le joue à la perfection. On regarde évoluer ce anti-héros qui n’a même pas le droit de dire qui il est vraiment à ses propres parents !

La solitude est sa meilleure et plus fidèle amie. On découvre un univers fait de retenue, d’introspection. Il mène une double vie, avec une double identité et ne doit pas sombrer dans la schisophrénie !

On sent bien que l’auteur s’est extrêmement bien documenté sur la question, le récit est ponctué tout au long du livre, d’anecdotes plus vraies que nature sur les aléas de la vie quotidienne d’un agent des services secrets.

 Comme l’avait fait Rousseau à son époque avec ses « Confessions » ou William Boyd dans ses « Nouvelles confessions », le héros nous livre tout de sa vie, extérieure et intérieure, de ses angoisses, ses peurs mais aussi des ficelles de son travail si particulier.Le roman est haletant, on ne s’ennuie pas une seconde, chaque scène est décrite avec soin, avec un style sobre et réaliste.L’usage du présent renforce d’ailleurs cet aspect réaliste du récit, en opposition à l’usage du passé lorsqu’il raconte des bribes de ses nombreuses autres aventures d’agent secret.

Pierre Boussel a fai un travail colossal de collecte d’informations pour faire de ce récit, une histoire crédible et efficace.Une très grande réussite !

 

A propos alissash

A lire aussi

Les incroyables aventures de l’enfant plume – Course-poursuite

Course-poursuite est le deuxième tome de la série Les incroyables aventures de l’enfant plume, une ...

Lire les articles précédents :
Foire Expo de la Roche sur Yon: 100eme edition

Du 21 au 25 Mars se tient au Parc des Expositions des Oudairies a La ...

Une Voix, Une Guitare, nouvel album de Jean-Félix Lalanne

Jean-Félix Lalanne, le plus impressionnant virtuose qui ait mis sa guitare au service de la ...

Robin des Bois, ne renoncez jamais – sortie de l’album le 25 mars 2013

Robin des Bois dont le spectacle débutera au Palais des Congrès de Paris avec M ...

Fermer