Accueil / Culture / Littérature / BD / Les contes macabres, Volume 2

Les contes macabres, Volume 2

C’est aux éditions Soleil, dans la collection Métamorphose que l’on retrouver le deuxième volume des Contes macabres. Un bel ouvrage, paru aux éditions Soleil, en novembre 2018, qui, après le succès du premier volume, revient sur des textes d’Edgar Allan Poe, autour de la figure masculine et du fantastique.

L’horreur et la fatalité est à retrouver tout au long des siècles. Cette histoire se passe en Hongrie, où les familles Berlifitzing et Metzengerstein avaient toujours été en discorde. Jamais on ne vit deux maisons aussi illustrent et réciproquement aussi aigries par une inimitié aussi mortelle. Cette haine tirait son origine d’une ancienne prophétie, dont les thermes n’avaient que peu de sens. Les deux familles rivales étaient voisines, d’un côté,les-contes-macabres-volume-2-soleil Wilhelm, comte de Berlifitzing, un vieux radoteur infirme, passionné de chevaux et de chasse. De l’autre côté, Frédérick, baron Metzengerstein, était un tout jeune homme solitaire. Il était en possession des vastes domaines de son défunt père. Le jeune homme avait une conduite honteuse, avec une vie de débauche, de flagrantes perfidies…

C’est un nouvel bel album qui est à découvrir ici, avec toujours des récits d’Edgar Allan Poe, mais qui vont s’articuler autour de l’homme et du fantastique. Six contes sombres, inquiétants et curieux, soigneusement choisis par Benjamin Lacombe. L’illustrateur offre sa perception des récits, à travers des illustrations assez sombres, complexes et sublimes. C’est un bel hommage qui est rendu au maître du romantisme américain, avec ce recueil incroyable, à l’ambiance particulière, entre folie et mélancolie. Le voyage est envoûtant, avec ces illustrations travaillées, offrant quelques jolies couleurs, un trait fin et singulier. Le bel album se complète avec des notes nouvelles, mettant en avant le talent d’Edgar Allan Poe. Les biographies, bibliographies et table des matières sont à retrouver, à la toute fin de l’ouvrage.

Les contes macabres reviennent avec ce deuxième volume, où Benjamin Lacombe illustre six contes d’Edgar Allan Poe. Un bel et sublime album, entre mélancolie et folie, avec du fantastique qui s’articule plus particulièrement autour de l’homme. Le dessin y est fabuleux, singulier, avec un trait fin et subtil, surprenant et envoûtant.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Théâtre : adaptation des « 1001 vies des urgences » de Baptiste Beaulieu

Le roman « Alors voilà. » de Baptiste Beaulieu, déjà adapté en bande-dessinée, se décline cette fois ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Où déménager en France ?

Vous êtes fatigués d’habiter à Paris ou en Ile-de-France ? Trop de stress, trop de monde, ...

thomas-boissy-bobino-slider
Thomas Boissy à Bobino le 18 mars 2019 puis en tournée

Thomas Boissy - Après plus de 150 représentations à Paris, 100 000 spectateurs et 7 Olympia, ...

cyrano-ostinato-immersif-slider
Cyrano Ostinato Fantaisies – Un nouvelle création de théâtre immersif !

Cyrano Ostinato Fantaisies - Pour plonger dans une expérience théâtrale inoubliable, foncez vite voir la dernière ...

Fermer