Accueil / Culture / Littérature / BD / Les damnés de Paris, one shot de Michael Le Galli et Marie Jaffredo.

Les damnés de Paris, one shot de Michael Le Galli et Marie Jaffredo.

les-damnes-de-parisA paraître ce 12 mars 2014, aux éditions Vents d’ouest, Les damnés de Paris, est un one shot de Michael Le Galli pour le scénario et Marie Jaffredo pour le dessin, un bel ouvrage, une jolie bande dessinée qui invite à la découverte du Paris de la fin du XIXème siècle à travers une histoire tragique.

Paris, en mai 1869, sur les quais de la gare Saint-Lazare, une jeune femme sort d’un wagon et se retrouve parmi la foule, déboussolée par l’affluence, les va et viens des parisiens, elle semble fatiguée, perdue… Un sergent de ville s’approche alors d’elle pour s’assurer que la jeune femme aille bien. Elle explique qu’elle arrive de Normandie, elle vient d’y enterrer ses parents, plus rien ne la retenait donc là-bas, c’est pourquoi elle a décidé de venir sur la capitale pour trouver plus facilement du travail, mais il lui faut tout d’abord un meublé où se poser, le sergent de ville Fouque lui indique alors une adresse… Elle prend alors une voiture qui la conduit jusqu’à l’adresse donnée par le sergent qui semble un brin fourbe ! Rue de Fleurus, un galopin, Darius, croisent deux de ses amis, qui comme lui, transmettent, partout dans la ville de Paris, des papiers, lettres ou croquis à différentes personnes…

Le scénario de Michael Le Galli est bien posé, l’intrigue arrive tranquillement pour découvrir les différents personnages. Tout d’abord Constance Desprez, normande qui arrive sur Paris pour retrouver son fils, placé dans un orphelinat, dès sa naissance, Darius, gavroche qui vit grâce à de petits boulots etles-damnes-de-paris-extrait connaît parfaitement Paris, enfin, André Gil, caricaturiste pour le journal L’Eclipse et dessinateur. Trois protagonistes, trois destins mêlés qui vont voir leur vie basculée… Une histoire tragique, douce, mélancolique à l’image de la couverture, qui plaît beaucoup et attire l’œil du lecteur. Un roman graphique très plaisant à voir, le dessin de Marie Jaffredo, est fluide, doux, travaillé, fin et détaillé, un travail inspiré par de nombreuses œuvres picturales et photographique, pour retrouver, au fil des pages un Paris authentique et fascinant de la fin du XIXème siècle.

Voici une jolie bande dessinée, autant par l’histoire émouvante et prenante que par le trait délicat du dessin. Les damnés de Paris offre des personnages attachants, déambulant dans un Paris plus ou moins bienfaisant, pour de si belles âmes…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Comment devenir un bon médium ?

Que l’on parle de chaman, de médium, de spirite ou de voyant, on parle de ...

Lire les articles précédents :
Mon potager en carrés, des petits livres aux éditions Larousse.

Paru le 5 mars 2014, aux éditions Larousse, Mon potager en carrés rassemble huit petits ...

Comment utiliser des cles symboliques pour l'aider à surmonter ses difficultés et grandir
Anne Floret : Créer des contes pour son enfant

  Un ouvrage clé pour aborder de façon simple, le langage symbolique ou métaphorique ! ...

Le voyage russe des Art’Scènes

La musique russe enivrera la ville de Nantes pour la quatrième édition du festival « ...

Fermer