Los Salvajes d’Alejandro Fadel, en salle le 27 mars 2013

Los Salvajes Alejandro Fadel

Quatre garçons et une fille s’échappent avec fracas d’une rude institution en laissant derrière eux quelques morts tués par arme à feu. Le cadre glacial de cette première scène cède alors la place à un paysage étrangement harmonieux qui ne nous quittera plus, à travers lequel les cinq hors-la-loi ont entamé une marche en avant.

Qu’importe le passé, le futur des adolescents ou la destination de leur marche, même si c’est cet objectif qui les fait avancer. Seule compte l’évolution de ce périple humain, primitif, drogué. Confrontés parfois à quelques fragments de société tels qu’une carcasse de voiture ou une radio grésillarde, le groupe croise aussi, rarement, d’autres humains tantôt assassinés, tantôt eux-mêmes assassins. D’ailleurs, chaque focalisation sur l’un des membres du groupe, exception faite du dernier, se trouve écourtée par sa disparition au demeurant pas forcément mortelle mais toujours très violente.

Différent des autres car il parle peu, que jamais il ne tue ni même ne se défend, Simón, seul personnage dont on connaît le prénom, fait la synthèse du film: son étrange comportement nous laisse peu à peu prendre conscience qu’en dépit des apparences, Los Salvajes est en fait une quête mystique. Très épurée, la trame narrative du film nous donne à voir le sacré. Tout en poésie trash.

Film argentin d’Alejandro Fadel avec Leonel Arancibia, Roberto Cowal, Sofía Brito, Martín Cotari, César Roldan 2012. Semaine de la critique Cannes 2012.

Sortie nationale le 27 mars 2013

A propos Agence

A lire aussi

Mon cousin : rencontre avec le réalisateur Jan Kounen

Mon cousin, à l’affiche le 30 septembre, dispose de toutes les qualités pour plaire aux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Axelle Red, nouvel album rouge ardent

Fabienne Demal, chanteuse, auteur, compositrice et interprète belge plus connue sous le nom d'Axelle Red est née le 15 février 1968 à Hasselt, dont …

Essai Clio IV RS 200 EDC: Renault Sport élargit sa cible

Renault Sport nous avait habitué à du sport : du vrai, avec ses Clio RS. Cette …

Trace lance les Urban Music Awards au Trianon (Paris)

Cette année le Chaine TRACE  qui fête au passage ses 10 ans est diffusé sur …

Close