Ma vie sans Billie – Editions Sarbacane

Ma vie sans Billie est la première bande dessinée d’Alice VDM, parue aux éditions Sarbacane, en novembre 2021. Un récit captivant, étrange, psychologique, qui explore les relations complexes et parfois toxiques de la famille, notamment ici entre une mère et son fils.

ma-vie-sans-billie-sarbacaneDans la rue, une femme avance, tout en fumant. Dans son appartement, un homme est tranquillement installé sur son canapé, devant la télévision et son plateau-repas. Il regarde un championnat de natation et s’enthousiasme rapidement. C’est alors que la femme à la cigarette entre dans l’appartement, surprenant l’homme qui prend peur. Il reste sans voix, et écoute sans broncher les mots et quelques moqueries de la femme, qui regarde partout et touche à tout. Puis, il réagit enfin, expliquant qu’elle exagère et qu’elle aurait pu sonner, comme tout le monde ! Elle rappelle que cela fait un bail, qu’elle n’a pas eu de nouvelles, alors qu’elle continue de regarder partout. Lui, éteint la télévision et va s’habiller, mettre un pantalon et un t-shirt. La femme explique qu’une autre personne n’en a pas pour longtemps, elle est malade. L’homme a comme une vision troublante…

ma-vie-sans-billie-extraitAlors que Lucas était tranquillement chez lui, Billie réapparaît dans sa vie ! La femme lui rappelle que sa mère est malade et qu’elle n’en a pas pour très longtemps. Lucas est alors tiraillé par deux sentiments. Il veut se détacher de sa mère, au comportement malsain, mais reste malgré tout attaché à celle-ci, par le lien du sang. Le conflit intérieur, qui dure depuis l’enfance, semble prendre forme à travers Billie, un personnage imaginaire, qui lui mène la vie dure, tout comme sa mère. A travers le quotidien de Lucas et des flashbacks, le lecteur comprend alors cette relation malsaine, d’une mère étouffante, méprisante. L’homme va devoir faire un choix, pour pouvoir enfin vivre sa vie sereinement, et ne plus être blessé, irrité, écorché… La bande dessinée est intéressante, plaisante à lire, curieuse, avec cet aspect psychologique dérangeant et captivant à la fois. Le dessin est assez simple, le trait rond, et le choix de couleur limité, pour un univers graphique plaisant.

Ma vie sans Billie est une première bande dessinée pour Alice VDM, des éditions Sarbacane, qui présente un récit psychologique plutôt réussi. Une histoire complexe de relation, de famille, d’emprise, de méprise, de défaites, d’espoir, de vie, de rêves, de conflits intérieurs…

A propos celine.durindel

A lire aussi

conan-le-cimmerien-heure-du-dragon-glenat

Conan le cimmérien – L’heure du dragon

L’heure du dragon est le douzième tome de la série Conan le cimmérien, des éditions …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com