Accueil / Sport / Gymnastique / Mondiaux de gym à Montréal : 5 questions à Nadia Comaneci

Mondiaux de gym à Montréal : 5 questions à Nadia Comaneci

C’était il y a 41 ans, à Montréal, que Nadia Comaneci a signé l’un des moments les plus marquants de l’histoire sportive, en obtenant le premier 10 parfait aux Jeux Olympiques. Pour le comité organisateur et la Fédération internationale de gymnastique, Nadia Comaneci est nulle autre que cette icône du sport mondial pouvait endosser le rôle d’Ambassadrice de la gymnastique artistique féminine pour les Mondiaux 2017 à Montréal, une ville où elle est toujours vénérée.
 
Mondiaux de Gym Nadia Comaneci
Que représente pour vous le fait d’être l’Ambassadrice de la gymnastique pour les Championnats du monde 2017 à Montréal ainsi que porte-parole officielle?

Nadia Comaneci : «Montréal fait partie de mon histoire, une partie qui a façonné ma vie, et lorsqu’on m’a proposé d’être l’Ambassadrice, cela m’a fait plaisir de pouvoir revenir ici. J’adore venir ici. J’avais 14 ans quand j’ai participé aux Jeux, je ne savais pas grand chose des JO. Je savais juste que c’était une grosse compétition regardée par beaucoup de monde. Je ne savais pas que cela voulait dire «faire l’histoire» et l’importance que cela revêtait, et ce n’est qu’au fil des années que j’ai compris l’émotion que pouvait susciter ce qu’avait fait une jeune fille de 14 ans comme moi.»
 
Qu’est-ce que ce sport a apporté à votre vie?

Nadia Comaneci: «La gymnastique m’a apporté à peu près tout ce que j’ai, tout ce qui compte dans ma vie (Rires). Je suis ici grâce à cela. J’ai rencontré mon mari lors d’une compétition en 1976 avant les JO et aujourd’hui nous sommes mariés. La gymnastique est ce que je connais et ce que j’aime.»
 
Si vous pouviez choisir de revivre un moment de votre vie lié à la gymnastique, lequel serait-il et pourquoi?
«J’aimerais refaire tout mon programme d’exercices de Montréal en 1976 sur l’équipement qu’il y a aujourd’hui! (rires)»
 
Parmi tous les conseils que vous avez reçus durant votre carrière, y en a-t-il un qui vous a particulièrement marqué et qui a fait la différence?

«N’en fais pas trop, ni trop peu! Quand vous vous préparez en vue d’une compétition, vous savez quand vous arrivez à réaliser votre meilleur exercice à l’entraînement? Vous sentez que vous le maîtrisez? Tout le monde a tendance à en faire un peu trop en compétition, avec l’adrénaline. Alors il faut être prudent et ne pas en rajouter. C’est en faisant trop qu’on fait des fautes. Vous devez garder en tête ce que vous faîtes à l’entraînement et le répéter en compétition.»

Que diriez-vous à un jeune enfant qui rêve d’être un jour champion olympique?

«Je lui dirais ce que moi-même, j’avais à l’esprit. J’adorais parce que c’était quelque chose d’unique. La gymnastique est un sport unique, très complexe, et il faut toujours garder la passion…passion et patience. Cela prend du temps d’arriver à son rêve et il faut apprécier toutes les petites choses que vous apprenez au quotidien. C’est un plaisir dont personne ne parle. Tout le monde parle des Jeux, des Mondiaux, des Championnats d’Europe, mais quand vous apprenez à faire l’équilibre ou la roue sur la poutre et que vous rentrez à la maison et dîtes «Maman, cela a marché, j’en ai réussi sept sur huit !», c’est le genre de plaisir qu’on ressent enfant.»

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

La 28ème Etape du Tour reliera Annecy au Grand Bornand

La 28ème Etape du Tour reliera Annecy au Grand Bornand La 28ème Etape du Tour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
A la vie à la mort !, le premier tome, Pierrot le fou

Pierrot le fou est le premier tome de A la vie à la mort !, une ...

Cédrick Isham Calvados : la lumière pour objectif

« La lumière est absolue explique Cédrick Isham Calvados … la lumière est symbolique, elle contrebalance ...

La grande évasion : la prison, Molière, et ta mère !

Le Jamel Comedy Club revisite Molière à coups de punchlines shakespeariennes. La grande évasion propose un boys ...

Fermer