Accueil / Culture / Littérature / BD / « Nao de Brown » de Glyn Dillon

« Nao de Brown » de Glyn Dillon

Après s’être consacré un temps aux storyboards, le dessinateur anglais Glyn Dillon revient dans le monde de la BD avec un projet qui a pris forme à partir de 2008 : Nao de Brown  (éditions Akileos).

 

Le résumé : Nao Brown souffre de TOC, mais pas de ces manies qui consistent à sans cesse se laver les mains ou  à toujours tout ordonner. Non, Nao souffre de violentes obsessions morbides et ses compulsions prennent la forme de rituels mentaux invisibles.Nao travaille à temps partiel dans un magasin d’art toys tout en essayant de faire décoller sa carrière d’illustratrice. Elle est toujours à la recherche de cet amour insaisissable : l’amour parfait. Et quand elle rencontre l’homme de ses rêves, elle s’aperçoit… que les rêves peuvent être un peu étranges.

Les exercices de méditation que pratique Nao sont une tentative pour apaiser son esprit et ouvrir son cœur. Grâce à eux, elle se rend compte finalement que tout n’est pas noir ou blanc. En réalité, tout est plutôt… marron.

Le récit est original puisque Nao s’imagine en train de tuer violemment les personnes qui sont autour d’elle.

De plus, la BD est constituée de l’histoire principale avec la jeune « hafu » (« métisse » en japonais) et d’une sorte de conte. L’auteur nous fait passer d’un monde à l’autre en utilisant différentes techniques pour l’illustration, ce qui permet de se repérer. L’univers de Nao a été réalisé à l’aquarelle, les teintes sont souvent pastelles, mais peuvent aussi être plus agressives, selon l’humeur de la jeune femme. Le rouge semble assez présent, d’ailleurs Nao porte presque toujours cette couleur.

Au contraire, les couleurs du conte sont bien plus ternes, comme si elles étaient « passées ». On pourrait se demander l’intérêt de cette mise en relation de deux récits mélangés, mais on s’aperçoit assez vite que les deux histoires se complètent et racontent la même histoire. Celle de jeunes personnes un peu perdues, où les personnages principaux ont le même besoin de trouver « l’amour parfait », peut-être pour enfin accepter ce qu’ils sont physiquement et mentalement.

Cette nouvelle BD graphique au récit complexe et original paraîtra le 18 octobre 2012. En attendant, Glyn Dillon sera présent les 5 et 6 octobre au Festival de BD de Dieppe pour dédicacer Nao de Brown en avant première.

 

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Teenage Mutant Ninja Turtles – Northampton

Northampton est le quatrième tome de Teenage Mutant Ninja Turtles, Les tortues Ninja, une bande ...

Lire les articles précédents :
Lyon : Grosse manif contre le nucléaire le 13 octobre à 14 heures

La coordination « Stop Bugey » appelle à un important rassemblement le 13 octobre à 14 heures, ...

Jean Paul Gaultier, défilé printemps été 2013 inspiré des looks des années 80

Au cours de la dernière fashion week de Paris, le défilé Jean Paul Gauthier très ...

B.Fashion présente le it-bracelet phosphorescent.

B.Fashion, déniche les tendances, parcourt la planète pour vous rapporter les "Trends" du moment. Depuis ...

Fermer