creative writing meeting an alien darkness description creative writing national centre for creative writing creative writing task romeo and juliet descriptosaurus supporting creative writing for ages 8-14 creative writing knitting doing chores essay

Nemesis, tome 6, Reloading six.

nemesis-t6-reloading-six-soleilC’est aux éditions Soleil, qu’est paru le 20 août 2014, le dernier et sixième tome de Nemesis, Reloading six, ainsi qu’une réédition de la série. Une bande dessinée d’Ange et Alain Janolle qui offre une fin palpitante et surprenante à cette saga de science-fiction.

Fitzgerald Mallow se réveille seul dans son lit, il entend des bruits, l’entité s’étend de plus en plus, en octobre 2033, Manhattan élargie encore la zone de contamination. Mallow rejoint Fisher dans une salle remplie d’engrenage, comme une grande horloge, des cadrans sont présents dans toute la pièce. Avant d’arriver jusqu’à Fisher, Mallow aura dû passer la sécurité et traverser un couloir vitré, dans lequel, de l’autre côté, un enfant, hybride, le regarde passer, effrayé, apeuré… Dix-huit ans plus tôt, dans les bureaux du FBI à Manhattan, Mallow et  son équipe est félicitée par leur supérieure, la « grande prêtresse ». Jenny quitte alors ses collègues, dans le couloir en passant devant le bureau de Fisher, elle lui souhaite une bonne soirée… Fisher lui répond brièvement, il semble absorber par les trois écrans devant lui qui lui donnent des informations sur l’état actuel du monde, la tension qui monte en Corée du sud, l’histoire destinée à se répéter, avec ses nombreuses erreurs, la brusque montée du chômage…

Oscillant entre 2033 et le passé, le récit se révèle, petit à petit, intéressant et prenant, les éléments et rebondissements se mettent en place délicatement laissant apparaître toute la vérité, les faits, plus ou moins monstrueux qui ont eu lieu, ou vont NemesisReload6.inddavoir lieu. La création d’une utopie qui demande beaucoup trop de sacrifices et ne s’avère pas si fabuleuse que cela… La bande dessinée se joue du temps, que ce soit par des flashbacks, ou par le fait que le temps se répète, et que des scènes se revivent indéfiniment ! Le terme de cette saga de science-fiction prend de belles tournures qui entraînent le lecteur jusqu’à la dernière planche. Le dessin est précis, vif, il détaille avec dynamisme la noirceur de certaines scènes et l’ambiance angoissante et effrayante de la bande dessinée.

La série Nemesis prend donc fin avec cet ultime tome, Reloading six, une bande dessinée entraînante, sombre et angoissante, un thriller de science-fiction bien mené, qui entraîne facilement le lecteur jusqu’au dénouement…

Les tomes précédents :

A propos celine.durindel

A lire aussi

N’importe quoi, ces animaux ! – Éditions Les 400 coups

“N’importe quoi, ces animaux ! Un imagier ou presque” est un livre adorable qui va …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com