Accueil / Culture / Littérature / BD / Nevada, tome 1, L’étoile solitaire

Nevada, tome 1, L’étoile solitaire

L’étoile solitaire est le premier tome de Nevada, une nouvelle série des éditions Delcourt, paru fin mai 2019. Une bande dessinée de Fred Duval, Jean-Pierre Pécaud et Colin Wilson, qui présente un nouveau héros, un homme de main, un détective…

nevada-t1-etoile-solitaire-delcourtDans le désert, deux indiens sur leur monture regardent au loin, de la poussière. En effet, un motard traverse rapidement ce désert. Il arrive bientôt dans un village, pour entrer dans le saloon. Là, il prend un verre et montre la photo d’une jeune femme. Le barman lui montre du doigt l’étage du dessus ! L’homme à la moto, s’avance vers les escaliers, laisse apparaitre une arme, avant de pousser la porte d’une chambre. Il découvre une femme peu vêtue, attachée sur le lit. Il défait ses liens et son bâillon, tandis que cette dernière le traitre de trou du cul ! Apparemment, il n’est pas le bienvenu… C’est alors, qu’un homme drôlement vêtu, lui aussi, sort de la salle de bain, demandant à la femme, si c’est cette nuisette qu’elle recherchait. Mais surpris, une bagarre commence entre les deux hommes. C’est Nevada qui prend le dessus, avant de ramener la jeune femme, sur sa moto, pour la ramener à Hollywood.

nevada-t1-etoile-solitaire-delcourt-extraitC’est un héros particulier qui est à découvrir dans cette nouvelle série. C’est un homme solitaire, entre homme de main et détective privé, ancien militaire, qui vient en aide à Louise Hathaway, actrice-productrice, qui veut que ses acteurs et actrices soient à l’heure sur le plateau de tournage. Aussi, quand l’un d’eux disparait, c’est Nevada Marquez qui va à leur poursuite, pour les ramener dans le droit chemin. Malheureusement, pour cette nouvelle mission, les choses semblent plus difficiles que d’habitude, car l’acteur principal s’est fait la malle avec le cascadeur. Entre alcool et drogue, les deux hommes ont perdu pied, les erreurs s’accumulent, surtout lorsque l’acteur est partie coucher avec la fille du patron, le baron de la drogue du coin… La bande dessinée révèle un scénario assez plaisant, plutôt classique, malgré ce héros assez mystérieux et son lourd secret qu’il semble partagé avec Louise Hathaway. Le rythme est donné, les évènements s’enchainent bien, avec des rencontres et des personnages à découvrir. Un peu de baston, quelques coups de feu et des explosions, sont à retrouver dans cette histoire qui mêle aussi l’histoire des vedettes d’Hollywood, qui n’est pas toujours glorieux… Le dessin est dépaysant, les scènes et les paysages sont superbes, mais le travail sur les personnages est parfois grossier, maladroit. L’ensemble reste assez plaisant et efficace.

L’étoile solitaire est le premier tome de la nouvelle série Nevada, qui présente un héros particulier, à travers une bande dessinée assez agréable à découvrir. Une histoire complète qui oscille entre deux mondes, la conquête de l’Ouest et l’industrie du cinéma, pas toujours aussi paradisiaque…

A propos celine.durindel

A lire aussi

aspic-detectives-etrange-t7-mystere-momie-blette-soleil

Aspic, Détectives de l’étrange, tome 7, Le mystère de la momie blette

Le mystère de la momie blette est le septième tome de la série Aspic, Détectives ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les Dents du Peigne : dis moi qui tu es, je te dirai quel terroriste je suis

Le 3 juin, la Tite Compagnie présentait sa nouvelle création "Les Dents du Peigne" au ...

florelli-coeurs-artichauts-filets-thon-antipasti.jpg
La cuisine italienne dans les assiettes françaises avec Ital Passion

Florelli et Toscoro sont deux marques du groupe Ital Passion, fondées par Roberto Mengozi, qui ...

je-jardine-je-cuisine-larousse
Je jardine, je cuisine, aux éditions Larousse

Je jardine, je cuisine est un livre original et plaisant, dans l’air du temps, pour ...

Fermer