Accueil / Agenda / Les Dents du Peigne : dis moi qui tu es, je te dirai quel terroriste je suis

Les Dents du Peigne : dis moi qui tu es, je te dirai quel terroriste je suis

Le 3 juin, la Tite Compagnie présentait sa nouvelle création « Les Dents du Peigne » au Studio Hébertot, avant de se confronter au Festival OFF d’Avignon 2019. La durée moyenne d’une pièce pour qu’elle puisse intégrer des festivals est de 1h10. Ce format dessert hélas la mise en scène de Valerie Lesage et le texte de Stéphane Titeca. Le premier quart d’heure est difficile à comprendre : on saisit qu’on est sur une île, protégée par Majnoun (Marc Van Weymeersch), un soldat fanatique épris d’une attirance animale pour Leïla (Lina Lamara), dont le quotidien est de récupérer les vêtements susceptibles d’être revendus sur les cadavres des migrants rejetés par la mer. Jusqu’au jour où Simon  le bibliothécaire (Alain Leclerc) échoue sur cette île, et trouve grâce auprès de Leïla car depuis peu son livre de chevet est Le Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas, mais dont certaines pages ont été oubliées en mer.

La fin d’un monde selon Saint Dents du Peigne

Vous l’aurez compris, trop d’informations tue la compréhension. Il est difficile de saisir les origines de ce « Grand Renversement » qui poussent ces migrants à quitter cet « Autre Rive ». Ajoutez à cela une voix off omniprésente, le texte noie la mise en scène dans une indigestion verbale. Il faut attendre une demi-heure pour que les enjeux dramatiques se dessinent clairement. On pouvait craindre une parabole poussive car trop démonstrative de la crise migratoire actuelle, on assiste finalement à une fable humaniste qui prête à réflexion. Toute la force des « Dents du Peigne » réside dans sa volonté de pousser le spectateur à poursuivre le débat après le spectacle. Si l’homme est un loup pour l’homme, il sommeille en chacun  de nous un terroriste qui veut survivre au chaos ambiant. Quand est-ce que l’on va s’aimer les uns les autres bordel de merde ? Vaste question qui aurait mérité un traitement de plus de 1h10.

Festival OFF d’Avignon
Du 14 au 28 juillet au Théâtre La Luna

+ d’infos : ici

A propos Yohann.Marchand

Aime la musique, le théâtre, le cinéma, et le rend bien généralement. Contact pro : yoh.marchand@gmail.com Twitter : @Mister_Yohann

A lire aussi

aspic-detectives-etrange-t7-mystere-momie-blette-soleil

Aspic, Détectives de l’étrange, tome 7, Le mystère de la momie blette

Le mystère de la momie blette est le septième tome de la série Aspic, Détectives ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
florelli-coeurs-artichauts-filets-thon-antipasti.jpg
La cuisine italienne dans les assiettes françaises avec Ital Passion

Florelli et Toscoro sont deux marques du groupe Ital Passion, fondées par Roberto Mengozi, qui ...

je-jardine-je-cuisine-larousse
Je jardine, je cuisine, aux éditions Larousse

Je jardine, je cuisine est un livre original et plaisant, dans l’air du temps, pour ...

jean-de-florette-partie2-grand-angle
Jean de Florette, deuxième partie

Le diptyque, Jean de Florette, des éditions Grand Angle, se poursuit et se conclue avec ...

Fermer