Nous irons mieux demain – Tatiana de Rosnay

« Nous irons mieux demain » est le dernier roman de Tatiana de Rosnay que j’ai eu le plaisir de découvrir en avant-première. Publié aux Éditions Robert Laffont, il raconte l’histoire d’une amitié inattendue entre deux femmes que tout semblait opposer. Séduite, j’étais pressée de vous dire ce que j’en ai pensé.

Nous irons mieux demain
Nous irons mieux demain – Tatiana de Rosnay

Quelques mots sur l’histoire

Alors que Candice Louradour se promène en ville, elle est témoin d’un grave accident, une femme qui se fait renverser par une voiture. Inquiète, elle prend des nouvelles de Dominique, et se rend compte que cette inconnue n’a pas de famille. Par bienveillance, elle décide de la suivre jusqu’à l’hôpital, puis de fil en aiguille, elles se lient d’amitié. Dominique partage avec elle son amour inconditionnel pour Zola et ses œuvres. Quant à Candice, elle décide de l’inviter à rester chez elle le temps qu’elle se remette de ses blessures. Jusqu’à ce qu’elle se rende compte que la sexagénaire prend beaucoup trop de place dans sa vie…

Mon avis sur le livre

Je suis ravie d’avoir retrouvé la douce plume de Tatiana de Rosnay. Son écriture a la particularité de mettre à l’aise son lecteur malgré la dureté des sujets abordés. Tout est raconté avec pudeur, dans un climat pourtant propice au voyeurisme, notamment durant les scènes où Candice souffre de crises de boulimie intenses. « Nous irons mieux demain » est une œuvre que j’ai beaucoup appréciée, à commencer par le personnage principal, Candice. Et la façon dont l’autrice nous fait rentrer tout doucement dans son intimité. Nous faisons donc sa connaissance, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle est tout sauf banale. Candice ne s’aime pas, elle souffre d’un mal qui la ronge au plus profond de ses entrailles, la boulimie.

Des passages forts en émotion

Et ce sont justement ces passages-là qui m’ont le plus touché, parfois jusqu’aux larmes. Tatiana de Rosnay réussit à nous faire ressentir toute la souffrance de Candice et l’impact sur sa propre vision d’elle-même. Elle met en exergue la violence que peut être la maladie pour le corps et la tête. Candice est persuadée qu’elle ne s’en sortira jamais, jusqu’à ce qu’elle fasse la rencontre de Dominique. Non pas grâce à Dominique, mais à cause de Dominique, et leur amitié destructrice. Car c’est lorsque leur amitié cesse que Candice commence à prendre soin d’elle, de sa santé mentale, notamment dans l’acceptation de son reflet dans le miroir. Et elle y arrive…

Se voir tel que l’on est

Le roman met en avant d’autres sujets, et notamment ce complexe d’infériorité que l’on ressent face à ces proches que l’on s’imagine parfaits en tout point. Soit, une façon de se persuader qu’on est moins bien qu’eux, pour des raisons d’intelligence ou de diktats physiques. En fait, c’est davantage la façon dont on se voit, et non celle des gens autour. Soit un mécanisme d’autodestruction, à condition que l’on accepte de se voir tel que l’on est, à savoir unique.

Le personnage de Dominique m’a moins séduite. Même si je trouve que sans elle l’histoire n’aurait plus autant de valeur. Dominique est plus énigmatique, à tel point qu’elle en est parfois déstabilisante. Elle s’excuse sans arrêt. Elle se fait petite, tout en s’imposant subtilement dans la vie de Candice et de son petit garçon. Au fur et à mesure de la narration, on comprend qu’elle cache des choses à Candice, une vie affriolante pour commencer, un passé tumultueux, et un lourd secret que Candice découvrira à la fin du livre.

« Nous irons mieux demain » raconte la force et les méandres de l’amitié si on lui confère trop d’importance. Ici, Candice et Dominique sont allées trop loin dans ce qu’il est possible de dire, de faire, d’accepter. Elles ne s’apportaient plus rien, jusqu’à ce que Candice trouve le courage de s’en sortir en coupant les ponts, pour elle et Dominique également.

A propos LRedac

Rédactrice passionnée, j'aime donner mon avis sur tout ce qui m'intéresse. Je suis toujours partante pour parler des dernières tendances Beauté, Mode & LifeStyle car cela fait partie intégrante de ma vie. Véritable touche-à-tout, je m'intéresse également à la littérature enfantine, aux sujets Food, à la musique et autres curiosités. Fan de bons plans, j'aime farfouiller sur le net à la recherche de pépites que j'ai toujours beaucoup de plaisir à partager avec vous. N'hésitez pas à me laisser des messages sous mes articles, je serai ravie de vous lire !

A lire aussi

Monsieur Apothéoz : Malédiction ou provocation !! Éditions Glénat

Lorsque Monsieur Apothéoz, un jeune homme dont la famille est poursuivie par une sorte de mauvais œil, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com