Accueil / Culture / Pas d Amour Sans Amour d’Evelyne Dress

Pas d Amour Sans Amour d’Evelyne Dress

Les excellentes éditions Glyphe présentent le nouveau roman d‘Evelyne Dress : Pas d’amour sans amour, une réflexion sincère et vibrante sur la condition des femmes dans la dernière décennie du XXème siècle.

Pas d’amour sans amour

Le pitch du roman :
Eva, célibataire de quarante ans, sort d’un échec sentimental et n’a pas fait l’amour depuis trois ans. Elle est belle, dynamique, sportive, branchée, dans l’air du temps.
Réactiver ne va pas être facile, car, pour elle, «pas d’amour sans amour».

Aidée de sa mère et de quelques copines, elle se met en quête de l’âme soeur. La plupart des hommes qu’elle rencontre sont si décevants qu’elle n’est pas au bout de ses surprises.

Une comédie de mœurs drôle et décontractée, sur une génération qui a lutté pour son indépendance sexuelle, sociale, intellectuelle et qui se retrouve vingt ans plus tard avec le goût amer de la solitude. Clin d’œil aux années quatre-vingt-dix.
L’auteure Evelyne Dress explique :
«Lorsque j’écrivais le scénario de Pas d’amour sans amour, je me sentais frustrée de ne pouvoir parler de la génération qui a lutté pour son indépendance sexuelle, sociale, intellectuelle.
Je suis heureuse de pouvoir avec le roman entrer dans le vif du sujet.»

Mon avis de lectrice :
Chaque nouvelle publication d’Evelyne Dress nous réserve des surprises, bien que les sujets qu’elle aborde soient universels et se recoupent parfois en clins d’oeil si on sait lire entre les lignes.

Ainsi, après avoir traité d’un sujet cher à Tourgeniev, le premier amour dans son remarquable roman La maison de Petichet et après avoir raconté un voyage initiatique de retour aux sources dans le très troublant Les chemins de Garwolin, Evelyne Dress peint un portrait touchant d’une femme libre confrontée à la société des années 90.

Dans ce nouveau roman Pas d’amour sans amour, et comme à chaque fois, le style vivant et dynamique donne un souffle de fraicheur au récit mené tambour battant. A travers les tribulations de son héroïne Eva, femme forte et fragile à la fois, ce sont toutes les femmes que décrit Evelyne Dress, dans ce qu’elles ont de paradoxal, d’attachant, de rebutant parfois, d’universel toujours.

J’ai beaucoup aimé me laisser porter par l’écriture souple et actuelle de l’auteure qui nous relate les tourments intérieurs d’une femme dont les désirs ont beaucoup de mal à s’adapter à la réalité ambiante, avec toute la poésie et la tendresse dégagées par ce paradoxe.
Pas d’amour sans amour d’Evelyne Dress, un roman pétillant au charme fou. Belles lectures.

A propos alissash

A lire aussi

pourang-mentaliste-le-secret-paris

Pourang le mentaliste – Une date supplémentaire à « Le Secret » Paris

Pourang – Succès prolongation – Le mentaliste bluffant prolonge d’une date, son spectacle  « Labyrinthe » au Théâtre immersif Le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
La Maison Brémond 1830 propose son calendrier de l’Avent 2018

La Maison Brémond 1830 – l'épicerie fine d'Aix-en-Provence – propose un généreux calendrier de l'Avent ...

Provence d’antan – Le calendrier de l’Avent qui réconforte

Provence d’antan est une marque qui allie le savoir-faire et le terroir provençal, dans la ...

Amour, Djihad et RTT, une bande dessinée loufoque

Amour, Djihad et RTT est une bande dessinée surprenante, ironique et loufoque, de Marc Dubuisson, ...

Fermer