Accueil / Culture / Littérature / BD / Petit, Les ogres-dieux, un récit gothique autour du déterminisme familial.

Petit, Les ogres-dieux, un récit gothique autour du déterminisme familial.

petit-les-ogres-dieux-soleilPetit est un bel ouvrage de 152 pages paru aux éditions Soleil, au mois de novembre 2014, un livre d’Hubert et Bertrand Gatignol, qui allie bande dessinée et récit, pour retracer toute l’histoire d’une famille et de ses membres, à travers leur héritage, coutumes, tiraillements…

C’est dans une immense salle d’un immense château que festoie l’ogre-roi, autour de lui, ses enfants et sa femme, la reine, ripaillent également d’êtres humains… autour d’eux des hommes et femmes, très petits s’agitent afin de les satisfaire, ils les servent. La reine s’arrête un instant, elle ne se sent pas très bien, comme barbouillée, mais personne ne se préoccupe d’elle. Elle relève une main ensanglantée, se lève et voit par terre, entre ses jambes, un tout petit être souriant, un joli petit bébé. Aussitôt, les enfants-ogres se rapprochent pour voir ce bébé qui vient de naître, tous veulent le manger, ils se jettent sur lui ! A temps la mère a pris dans sa main son tout-petit, et gifle tous ceux qui essaient de le manger. Tous se battent, mais devant cette scène improbable, le roi se met à crier, ce qui freine tout le monde, il se lève et d’un seul coup de main, fait valdinguer tout sur son passage, serviteurs humains, plats et même ses propres enfants. Voyant le roi s’approcher, la reine ouvra grand la bouche pour y jeter son rejeton…

Le petit être va être ainsi sauvé par sa mère qui va le cacher aux yeux de sa famille, du roi qui ne veut pas d’une telle abomination, car ce tout-petit être ne peut être de lui, et de ses frères et sœurs qui, à force de consanguinité, n’ont plus tout à fait leurs esprits. petit-les-ogres-dieux-soleil-extraitLa bande dessinée trouve un rythme particulier avec entre les planches, de temps à autre, quelques pages du récit de l’histoire des aïeuls de ce tout petit être. Un récit qui éclaire le lecteur quant à cette dynastie particulière, ses membres uniques qui l’on formée et sur le devenir de ce dernier né, que l’on nommera Petit. L’intrigue est prenante et même si l’ouvrage est épais et offre de nombreuses pages, il se lit facilement, il est très plaisant à découvrir, entre amour, famille, découverte… Le dessin est également une force de ce bel ouvrage, il est fluide, très détaillé, en noir et blanc, ce qui apporte aussi une atmosphère particulière qui accroche parfaitement avec le récit.

Petit n’est pas un petit livre, mais un bel ouvrage qui invite à découvrir l’histoire de ce petit être, né d’ogres, caché, qui va découvrir l’histoire de sa famille, ce qu’il est ou ce qu’il ne doit pas être. Un superbe et effroyable récit gothique autant prenant que beau…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Timoté et ses émotions

Timoté et ses émotions est un nouvel album dans lequel, les jeunes lecteurs vont pouvoir ...

Lire les articles précédents :
Avec Mysekit, soyez libre d’être belle !

Vous avez envie de recevoir une beauty box sans passer par la case abonnement ? ...

Valmorel, un territoire aux 5 saveurs

Valmorel, blotti au cœur d’une forêt originelle, dans un écrin de haute montagne, est un des plus ...

1ère auto-école 100% en ligne de France

PermiGo, l’auto-école 100% en ligne, souhaitant révolutionner le secteur des auto-écoles, voit enfin le jour ...

Fermer