Accueil / Culture / Littérature / BD / Punk Mamy : Aux armes les doyens !

Punk Mamy : Aux armes les doyens !

Chez Jungle Éditions, les vieillards ont encore une pêche d’enfer !!! Faut dire que, quand on a une grand-mère, qui était Punk à la fin des années 70, on a le « high-level » de la « Punk Mamy » à l’heure actuelle ! Aussi depuis le 28 Août , il se passe des trucs bizarres dans le « mouroir des vioques ». Si tu veux voir quel est le problème et comment « Punk Mamy » s’en sort avec les petits branleurs, t’as intérêt à te la jouer : « Baston, carnage, destroy » !!!

punk-mamy-couv
Punk Mamy © Éditions Jungle
  • Le décor :

« Dans l’évolution, chaque génération est plus intelligente que la précédente … » sauf chez Oscar !!
Lui, il vit « presque » seul depuis le décès de sa femme, championne d’Europe de catch a une époque ! Et il peint à longueur de journée des tableaux à thèmes … sur sa femme disparue, puis sur le catch …
Pour lui tenir compagnie, il y a sa mère : punk dans les années 70, elle a un style plutôt déjanté : veste en cuir, pin’s « no future » … Et puis, il y a son fils Yann-Yann : le petit blond un peu meurtri. Pas de quoi lui faire lever les yeux de ses tableaux tu vois …

Même quand Yann Yann lui propose de l’accompagner faire un tour au cimetière, saluer maman, et bien c’est la grand-mère qui se dévoue pour ne pas le laisser y aller seul.
Après quelques larmes devant la tombe fraichement fleurie, Mamy lui conseille, pour se changer les idées, de rejoindre ses potes.

Punk-mamy-extrait
Punk Mamy – extrait © Éditions Jungle

Mais,

sur le chemin, une espèce de « blondasse » à vélo, manque de peu de renverser Yann Yann. Les deux femmes s’ambiancent avec quelques « mots doux ». Yann Yann s’en sort avec un genou égratigné, la mamy avec un « et toi le débris? À ton âge, t’es pas encore en maison de retraite ?? » .

Tout cela interpelle le jeune garçon, qui, skatant avec ses potes chemin faisant, tombe sur la grille de la maison de retraite du coin !!! Une « grande réflexion » s’engage entre ados, sur le remerciement du travail accompli pour atterrir derrière des barreaux dans un endroit similaire à Zombieland !!

Et ce n’est pas tout, ils sont menacés par un type grave chelou, qui leur lâche son mollosse pour les effrayer !
Il n’en faut pas plus pour « Punk Mamy » : pas touche au petit fils, ça va être la fête !!! Et elle ne croit pas si bien dire !!!!!!!

  • Le point sur la BD :

Jean-Yves Lafesse se fait plaisir avec un premier scénario de BD sur ce « Punk Mamy » aux Éditions Jungle. On connaissait sa « prose » et ses blagues téléphoniques, ou ses gags sur Canal +.
Ici, il passe un cran plus haut avec une histoire complète, en one-shot, où l’homme nous apparait plus « construit », plus tendre, mais encore bien rebelle ! Il déroule le tapis de la vie d’un homme seul, qui voit son destin bousculé par des secrets longtemps enfouis. Bien évidemment, tout ressurgit grâce à un quiproquo complètement farfelu dans une maison de retraite !!!!

punk-mamy-planche
Punk Mamy – Planche © Éditions Jungle

C’est drôle, c’est touchant, c’est « rentre-dedans » avec cette « Punk Mamy » hors normes. Et puis, c’est follement bien illustré par Alexis Chabert, qui pose sa touche personnelle si particulière. Il nous avait déjà fait de l’oeil avec « Hector, le Boucher » tantôt. Il traduit tellement fabuleusement ces ambiances « village authentique», cette vieille France. Ces visages révoltés et/ou aigris. Ces ambiances dramatiques et comiques en même temps. On adore son style !

  • La conclusion :

Punk Mamy aux Éditions Jungle, c’est une « Tank girl » en moins trash, qui aurait pris de la bouteille ! Une comédie dramatique touchante, qui puise toute sa force dans ces vieux rebelles des années 80 : une période qui a vu défiler les tenues vestimentaires les plus folles ! Et des personnalités qui resteront à jamais « indomptées » par le système. Comme cette vieille roublarde attachante qui ramène un peu d’espoir aux générations qui lui ont succédé !! Le petit chouchou de la rentrée !!!

EUR 12,95

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

hey-June-bd-delcourt

Hey June, un ouvrage de la collection Pataquès

Hey June est un ouvrage de Fabcaro et Evemarie, paru aux éditions Delcourt, dans la ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.