Punk Mamy : Aux armes les doyens !

Chez Jungle Éditions, les vieillards ont encore une pêche d’enfer !!! Faut dire que, quand on a une grand-mère, qui était Punk à la fin des années 70, on a le « high-level » de la « Punk Mamy » à l’heure actuelle ! Aussi depuis le 28 Août , il se passe des trucs bizarres dans le « mouroir des vioques ». Si tu veux voir quel est le problème et comment « Punk Mamy » s’en sort avec les petits branleurs, t’as intérêt à te la jouer : « Baston, carnage, destroy » !!!

punk-mamy-couv
Punk Mamy © Éditions Jungle
  • Le décor :

« Dans l’évolution, chaque génération est plus intelligente que la précédente … » sauf chez Oscar !!
Lui, il vit « presque » seul depuis le décès de sa femme, championne d’Europe de catch a une époque ! Et il peint à longueur de journée des tableaux à thèmes … sur sa femme disparue, puis sur le catch …
Pour lui tenir compagnie, il y a sa mère : punk dans les années 70, elle a un style plutôt déjanté : veste en cuir, pin’s « no future » … Et puis, il y a son fils Yann-Yann : le petit blond un peu meurtri. Pas de quoi lui faire lever les yeux de ses tableaux tu vois …

Même quand Yann Yann lui propose de l’accompagner faire un tour au cimetière, saluer maman, et bien c’est la grand-mère qui se dévoue pour ne pas le laisser y aller seul.
Après quelques larmes devant la tombe fraichement fleurie, Mamy lui conseille, pour se changer les idées, de rejoindre ses potes.

Punk-mamy-extrait
Punk Mamy – extrait © Éditions Jungle

Mais,

sur le chemin, une espèce de « blondasse » à vélo, manque de peu de renverser Yann Yann. Les deux femmes s’ambiancent avec quelques « mots doux ». Yann Yann s’en sort avec un genou égratigné, la mamy avec un « et toi le débris? À ton âge, t’es pas encore en maison de retraite ?? » .

Tout cela interpelle le jeune garçon, qui, skatant avec ses potes chemin faisant, tombe sur la grille de la maison de retraite du coin !!! Une « grande réflexion » s’engage entre ados, sur le remerciement du travail accompli pour atterrir derrière des barreaux dans un endroit similaire à Zombieland !!

Et ce n’est pas tout, ils sont menacés par un type grave chelou, qui leur lâche son mollosse pour les effrayer !
Il n’en faut pas plus pour « Punk Mamy » : pas touche au petit fils, ça va être la fête !!! Et elle ne croit pas si bien dire !!!!!!!

  • Le point sur la BD :

Jean-Yves Lafesse se fait plaisir avec un premier scénario de BD sur ce « Punk Mamy » aux Éditions Jungle. On connaissait sa « prose » et ses blagues téléphoniques, ou ses gags sur Canal +.
Ici, il passe un cran plus haut avec une histoire complète, en one-shot, où l’homme nous apparait plus « construit », plus tendre, mais encore bien rebelle ! Il déroule le tapis de la vie d’un homme seul, qui voit son destin bousculé par des secrets longtemps enfouis. Bien évidemment, tout ressurgit grâce à un quiproquo complètement farfelu dans une maison de retraite !!!!

punk-mamy-planche
Punk Mamy – Planche © Éditions Jungle

C’est drôle, c’est touchant, c’est « rentre-dedans » avec cette « Punk Mamy » hors normes. Et puis, c’est follement bien illustré par Alexis Chabert, qui pose sa touche personnelle si particulière. Il nous avait déjà fait de l’oeil avec « Hector, le Boucher » tantôt. Il traduit tellement fabuleusement ces ambiances « village authentique», cette vieille France. Ces visages révoltés et/ou aigris. Ces ambiances dramatiques et comiques en même temps. On adore son style !

  • La conclusion :

Punk Mamy aux Éditions Jungle, c’est une « Tank girl » en moins trash, qui aurait pris de la bouteille ! Une comédie dramatique touchante, qui puise toute sa force dans ces vieux rebelles des années 80 : une période qui a vu défiler les tenues vestimentaires les plus folles ! Et des personnalités qui resteront à jamais « indomptées » par le système. Comme cette vieille roublarde attachante qui ramène un peu d’espoir aux générations qui lui ont succédé !! Le petit chouchou de la rentrée !!!

[amazon_link asins=’2822222649′ template=’PriceLink’ store=’franetinf-21′ marketplace=’FR’ link_id=’27a2a6e3-61be-4986-a2b3-a9703cd4aaaa’]

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

les-digitales-cherche-midi

Les Digitales, aux éditions Cherche midi

Les Digitales est un ouvrage de Fabienne Legrand, paru aux éditions Cherche midi, en mars …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Lire les articles précédents :
Aurillac, nos coups de coeur sur le 34ème festival et le bilan

Cette année notre rédaction a été invitée, nous avons parcouru durant 4 jours, un festival …

Oracles : Les nouveautés

S'il y a bien une chose qui a toujours fasciné l'être humain depuis la nuit …

extraction du CBD
Où acheter de l’huile de CBD de bonne qualité ?

Depuis quelques temps on assiste à une prolifération sur le marché Français des produits dérivés …

Fermer