Accueil / Le meilleur du web / Qu’est-ce que le myélome ? Une maladie de la moelle osseuse

Qu’est-ce que le myélome ? Une maladie de la moelle osseuse

Qu'est-ce que le myélome   Une maladie de la moelle osseuseLe myélome, appelé aussi maladie de Kahler, est une maladie maligne. Il s’agit d’un cancer de la moelle contenue dans certains os de notre organisme, la moelle osseuse. À la suite d’événements inconnus, une des cellules blanches de la moelle, appelée plasmocyte, devient anormale et ne tient plus compte de l’environnement et des signaux de l’organisme qui contrôlent son développement et son fonctionnement. Ce plasmocyte malade se met alors à se multiplier de façon incontrôlée et cette prolifération envahit la moelle aux dépens des autres cellules et de l’os qui l’entoure. La maladie touche souvent plusieurs régions osseuses, d’où le nom de myélome multiple.

A quoi sert la moelle osseuse ?

La moelle osseuse se trouve dans la plupart de nos os. C’est dans cette moelle rouge de l’os spongieux que notre sang est fabriqué. Cette véritable usine répartie dans notre organisme, produit chaque jour jusqu’à 400 milliards de cellules sanguines matures, c’est-à-dire prêtes à assurer leur rôle. Ce sont près de 5 millions de cellules qui sont fabriquées par seconde et envoyées dans la circulation sanguine ! Ne pas confondre la moelle osseuse et la moelle  épinière.

 La moelle épinière est un prolongement de notre cerveau dans le rachis ou colonne vertébrale. Elle est constituée des cellules et de fibres nerveuses qui transmettent les informations. Le plasmocyte est une cellule de la famille des globules blancs. Il est issu plus particulièrement d’un type de globules blancs appelés lymphocytes B. Les plasmocytes sont normalement présents en petite quantité dans la moelle osseuse (<5%). Leur rôle est de fabriquer les anticorps. Ces anticorps sont des protéines, appelées immunoglobulines (Ig), qui neutralisent les intrus pénétrant dans notre organisme, comme les microbes.Nous disposons normalement de tout un éventail d’anticorps pour nous défendre contre toute une cohorte d’intrus. « 

Un spécialiste à l’hôpital .C’est à l’hôpital ou dans une clinique qu’une personne atteinte d’un myélome doit être suivie. Comme pour tous les cancers, la prise en charge du myélome doit être assurée par des médecins spécialistes exerçant en milieu hospitalier (qu’il s’agisse d’un hôpital public ou d’une clinique privée). Le suivi de cette maladie nécessite en effet des compétences médicales spécifiques. De plus, certains traitements qui peuvent être proposés sont réservés à un usage hospitalier.  La majorité des personnes souffrant d’un myélome est aujourd’hui suivie dans les services d’hématologie. Cependant, d’autres spécialités médicales assurent également la prise en charge de cette maladie. C’est le cas notamment des services de rhumatologie, surtout lorsque les patients présentent des lésions osseuses, et de néphrologie en cas d’atteinte rénale par le myélome. On fait aussi appel aux « spécialistes de médecine générale » que sont les internistes des hôpitaux. Cela n’empêche pas, en parallèle, de continuer à être suivi par son médecin traitant.

L’AF3M (Association Française des Malades du Myélome Multiple) est une association à but non lucratif, créée en 2007 par des personnes atteintes du myélome et leurs proches. Elle ) a été créée en septembre 2007 par des personnes atteintes de myélome et leurs proches. Elle a adhéré à l’Alliance des Maladies Rares en 2011. Elle regroupe aujourd’hui plus de 1200 adhérents . Association agréée par le Ministère de la Santé  depuis 2012, l’AF3M se mobilise pour celles et ceux qui sont concernés par cette maladie, directement ou indirectement.

« C’est le slogan de la huitième Journée d’information sur le myélome qui aura lieu le samedi 19 octobre 2013 de 13h30 à 18h00. »

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 12 octobre 2013 sur le site www.af3m.org

 

L’association a plusieurs objectifs :   Apporter aide, information et soutien aux malades et à leurs proches. Informer et  sensibiliser sur le myélome (grand public, médias, institutions, soignants…). Promouvoir sur le plan national les droits des malades du myélome en vue d’améliorer la prise en charge des patients et leur qualité de vie. Représenter les malades du myélome auprès de toutes instances ou autorités.  Encourager la recherche sur cette maladie. Etablir des relations avec les associations nationales ou internationales menant le même combat. (L’ AF3M est indépendante de toute organisation publique ou privée, médicale, hospitalière, pharmaceutique, industrielle ou autre.)

 

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Clôture du 58ème Festival de Télévision de Monte-Carlo

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo vient de s’achever. Cette année encore, de très nombreuses ...

Un commentaire

  1. christian Dussautoir

    Tés bien expliqué,ce qui me semble regrétable,c’est que les causes de la maladie ne donne pas lieu à de véritables enquetes et statistiques pour éviter que la maladie survienne(conditions de travail?

Lire les articles précédents :
1944 – 2014 : au cœur des femmes

Sous-titré « 70 années de conquête », cet ouvrage de Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, illustré par Eugénie Margueritte, retrace ...

Découvrez SALUT, le nouveau duo d’Hélène Ségara & Joe Dassin en vidéo!

Voici un extrait de la rencontre musicale musicale hors du commun entre Hélène Ségara et ...

Autorisation de découverte 4e tome de Silex and the City, la BD de Jul

Les éditions Dargaud présentent Autorisation de découverte, le 4ème tome de la célèbre série Silex ...

Fermer