creative writing for second graders creative writing for tv creative writing activities for students doing a dissertation in a week antigone creative writing doing chores essay creative writing middlebury mfa creative writing forum 2020

Rencontre avec Alexandra Kazan à La Nuit Blanche des Livres de Cap d’Ail

Alexandra Kazan a plusieurs cordes à son arc : Miss Météo sur Canal Plus, animatrice à la télévision (Taratata  notamment) et à la radio, mais aussi comédienne à la télévision (Avocats et associés, Sous le soleil, R.I.S, Section de recherches), au cinéma  et au théâtre. Mais beaucoup ignorent qu’elle écrit. Récemment, elle a consacré un livre à son père, photographe de mode, Lionel Kazan photographe, paru aux éditions Lienart, dans lequel elle rend hommage à cet homme qui a photographié un très grand nombre de personnalités du monde des arts, de la chanson, de la mode et du cinéma. Nous avons pu échanger quelques mots avec elle lors de sa venue à la cinquième édition de La nuit blanche des Livres de Cap d’Ail.

France Net Infos : Dans le livre, il y a de très belles photos prises par votre père. Comment avez-vous fait votre choix ?

Alexandra Kazan : Cela a été très difficile. J’ai fait le choix d’un ordre chronologique. Je démarre avec les années d’après-guerre où la mode est très académique et les modèles très sophistiqués, il y a le noir et blanc… Puis on arrive dans les années 60, avec les mini jupes notamment. Tout est revisité, même la manière de prendre les photos et de présenter les modèles. Ce livre parle à la fois des Trente Glorieuses, de l’histoire d’un homme, fils d’immigrés russes adopté par Monaco qu’il adorait tant, et de l’évolution de la mode.

France Net Infos : Votre père vous avait montré ses photos ?

Alexandra Kazan : Je les ai découvertes quand mon père est tombé malade. J’ai eu accès à ses archives et je me suis tout de suite dit que les photos étaient trop belles et qu’il fallait absolument que je leur donne une deuxième vie. Je me suis alors lancée dans cette aventure inouïe . On tire la bobine… Il faut aller d’archives en archives. En 1957, mon père a traversé l’Atlantique : il a été débauché par  le grand patron de Vogue, Glamour… Puis il va chez son concurrent : Harper’s Bazaar.. J’ai suivi la trace et j’ai retrouvé des photos qui sont de véritables trésors. J’ai mis tout mon cœur pour faire cet ouvrage.

France Net Infos : Il vous parlait de son travail ?

Alexandra Kazan : Non, il n’en parlait jamais. Mon frère et moi, nous n’avions aucune idée de la richesse de son fonds photographique. Papa estimait que la photo de mode n’était pas de l’art ; il était humble, très discret. A la maison, on parlait de nos notes. Il y avait le travail et la vie de famille. Maman était une sublime mannequin – j’ai d’ailleurs retrouvé récemment ses books – , qui avait une formidable capacité à se transformer. Mes parents étaient des gens réservés, tout entiers consacrés à leur vie de famille. Ce livre raconte un peu l’histoire et le parcours de mon père.

France Net Infos : Ces photos sont magnifiques. Elles mériteraient une exposition…

Alexandra Kazan : On prépare une exposition au Musée de la Photographie de Nice, en 2023. Cela demande beaucoup de travail car j’essaye de trouver des gens encore en vie, qui peuvent témoigner de cette époque.

Lionel Kazan photographe raconté par sa fille Alexandra Kazan, éditions Lienart, 280 pages, 355 illustrations.

A propos laurence ray

A lire aussi

C'est pas ton genre Sylvie Baussier Pascale Perrier

C’est pas ton genre, roman sur l’égalité homme-femme

“C’est pas ton genre” est un roman essayant de questionner l’égalité des genres. Qu’est-ce que c’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com