Retroactive : un one shot temporel – Éditions Les Humanoïdes Associés label H1 Originals

En 2054, le voyage temporel n’a plus de secret pour les puissances du Monde. Mais, il n’est utilisé que pour changer le cours de l’Histoire, afin de façonner un « meilleur » présent. Un effet rétroactif que Tarik, membre du Bureau des affaires temporelles, connaît déjà sur le bout des doigts. Malheureusement, lors d’une mission, un incident va commencer à le faire réfléchir sur les conséquences de ces changements …

Retroactive, un comics sci-fi, temporel et efficace, en one shot disponible depuis le 2 Mars 22, aux Éditions Les Humanoïdes associés, collection H1 Originals. 

Retroactive_cover.jpg
Retroactive © Les Humanoïdes Associés © Label H1 Originals
  • Le décor :

Temps potentiel . France Occupée. 1940 ..

Un sniper embusqué sur un des toits de Paris vise le cortège nazi qui défile plus bas, avec, dans une des voitures, Adolf Hitler en personne. 

Pendant que l’agent Avery Woodward monte une à une les marches de l’immeuble afin d’aller le maîtriser, celui-ci ne se doute pas un instant qu’il est lui aussi la cible de Tarik Abdelnasser. Les agents du Bureau des affaires temporelles sont là pour éviter la mise à mort de l’homme d’État Allemand, et le changement du cours de l’Histoire. 

Car, le tireur sur le toit est ce qu’on appelle un voyageur illégal. Isaacs, un ancien ami pourtant. Mais, les ordres sont clairs, il faut l’arrêter coûte que coûte. Avery ne tient pas à l’abattre, il souhaiterait lui faire entendre raison. Malheureusement, dès qu’il commence ses explications, Isaacs lui assène un coup de poignard, et s’échappe. Tarik lache son fusil , et une course poursuite s’engage entre les deux hommes, pendant qu’Avery agonise sur le toit.

Ils tombent tous deux dans la Seine, et Tarik réussi sa mission : tuer le contrevenant, mais surtout récupérer le dichrone, cette montre qui leur permet de voyager dans le temps, afin de ne laisser aucune traces dans cette époque. Et que les Allemands, ne tombent sur cette technologie de pointe. A présent, il doit éviter les soldats, récupérer Avery et se rendre dans la capsule temporelle afin d’être transféré dans leur présent : 2054.

Un événement qui va profondément bouleverser Tarik, et le mettre dans l’expectative, lorsque des « anomalies » sans signatures vont être découvertes dans le tissu temporel.

retroactive_planche.jpg
Retroactive © Les Humanoïdes Associés © Label H1 Originals
  • Le point sur le comics 

Un vrai tour de force tant par le scénario que par l’écriture. Ibrahim Moustafa nous entraîne dans une intrigue temporelle aux enjeux politiques, sociaux et personnels. Grâce à son récit, on comprend vite que cette possibilité « rétroactive » génère des avidités ayant une mauvaise influence.  Les changements passés/ présents forment des boucles au fil du récit, et un des thèmes principal est la capacité de l’être humain à supporter de tels voyages. Ainsi que les débordements d’un tel pouvoir.

Car, que ce soit vous, moi, ou n’importe qui d’autres, tout le monde aurait envie d’utiliser une telle technologie. Non seulement à des fins personnelles. Mais aussi, pour annhihiler des parts de l’Histoire, qui nous ont choqués. Des boucles, comme un jeu auquel on perd, mais qu’on a la possibilité de recommencer X fois en connaissant les tenants de l’histoire !! Pour ré-inventer les aboutissants.

Un one shot de science fiction aux Éditions Les Humanoïdes Associés, label H1 originals, où l’auteur nous propose des graphismes « comics like », et des planches non linéaires qui permettent de s’immerger dans l’action ! Comme un storyboard d’un film d’action.

retroactive_extrait.jpg
Retroactive © Les Humanoïdes Associés © Label H1 Originals
  • La conclusion :

Un illustrateur de renom (stranger things/ Savage things/high crimes …) qui s’approprie totalement les voyages dans le temps en tant qu’auteur unique !! Retroactive aux Éditions Les Humanoïdes associés label H1 Originals est un must have sci-fi questionnant sur le bien et le mal. Sur les choix à faire pour l’humanité, et la capacité à faire les bons en tant qu’êtres humains. Un fantastique exercice de mémoire, un scénario fascinant, et des planches à couper le souffle ! 

Coup de cœur ​tridimensionnel !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Ouverture du 75e Festival de Cannes

C’est sous un soleil radieux que la 75e édition du Festival de Cannes a débuté. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com