Accueil / Culture / Littérature / BD / Saint Seiya Lost Canvas Chronicles, volume 1 et 2

Saint Seiya Lost Canvas Chronicles, volume 1 et 2

 

Saint Seiya Lost Canvas Chronicles, volume 2

Vous connaissez certainement « Saint Seiya » sous son nom français, « Les Chevaliers du Zodiaques ». Si vous étiez fan du Club Dorothée, cette série de dessin animé (comptant une centaine d’épisodes, sans compter les OAV et les films) a été l’un de ses plus grands succès à partir de 1988 ! Ce que vous ignorez peut-être c’est l’existence de séries dérivées de « Saint Seiya » (appelées « spin-off » chez nos amis américains). Il en existe quatre : « Saint Seiya G », « Saint Seiya : Saintia Sho » (elle est toute récente), « Saint Seiya Omega » et « Saint Seiya Lost Canvas ».

Le « background » ne diffère guère entre la série originelle et « Lost Canvas » : ce sont toujours de jeunes gens devant revêtir une armure sacrée pour défendre la Terre et Athéna lors d’une guerre sainte contre l’éternel ennemi de cette dernière, Hadès. Le chevalier pégase de l’époque est toujours le héros principal.

A la grande joie des fans, des volumes se déroulant avant « Lost Canvas » (déjà que cette série se passe deux cent ans avant la série de base…) et ayant pour figure centrale les chevaliers d’or de l’époque sortent au Japon et donc en France.

Kurokawa, après avoir sorti la série « Saint Seiya Lost Canvas » chez nous, récidive et sort les deux premiers volumes de cette série qui comptera (logiquement) douze tomes : « Saint Seiya Lost Canvas Chronicles ».

Dans le premier volume, on découvre le passé du dernier chevalier d’or « Albafica, chevalier d’or des poissons ». Ce dernier a un gros souci sanguin, et doit partir sur une île pour tenter de se faire soigner mais attention, le danger guette…

Dans le deuxième volume, c’est Kardia, chevalier d’or du Scorpion, qui est à l’honneur. Ignorant que Sasha est la réincarnation de la déesse Athéna, il l’emmène en ballade hors du sanctuaire mais là aussi, il y a un grand péril…

Deux volumes très intéressants pour mieux comprendre la psychologie des protagonistes. Les scenarii ne sont pas exceptionnels mais ils sont bien menés avec des dessins très fins (les armures sont toujours aussi sublimes), notons également l’excellent travail de traduction des éditions Kurokawa.

Si vous êtes fans de la série, vous devez vous procurer ces volumes ! Ils ne sont pas « gadgets » comme on pourrait le croire, ils apportent vraiment un éclairage nouveau sur ces chevaliers d’or du passé.

Avez-vous déjà ressenti la cosmo énergie ?

 

« Saint Seiya Lost Canvas Chronicles », Volume 1 et 2, de Masami Kurumada et Shiori Teshirogi, aux éditions Kurokawa

 

Nombre de pages : 208 p.

Editions : Kurokawa

Taille : 17,8 x 11,8 x 2,2 cm

Prix : 6,80 €

 

Retrouvez plus d’articles sur France Net Infos

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Lila, tome 2, T’es belle et tu sens bon !

T’es belle et tu sens bon ! est le second tome de Lila, l’héroïne de Séverine ...

Lire les articles précédents :
Architectures volume 8, un DVD édité par Arte Editions

Vous aimez les belles constructions ? Vous avez toujours été fascinés par le travail des architectes et ...

L’Invention de l’Occident, un coffret DVD édité par Arte Editions

Ce coffret 2 DVD, écrit et réalisé par Pierre-Henry Salfati, nous propose un sujet qui ...

L’Allemagne, l’Art et la Nation, en DVD chez Arte Editions

Vous avez peut-être été visiter l’exposition sur l’art allemand qui s’est tenu du 25 mars ...

Fermer