Accueil / Culture / Littérature / BD / Tangomango, troisième tome, Le hurlement du singe.

Tangomango, troisième tome, Le hurlement du singe.

tangomango-t3-hurlement-singe-ankamaLe troisième tome de Tangomango, Le hurlement du singe vient clôturer cette trilogie d’Adrian Fernandez Delgado, pleine d’humour, d’action et d’amour. Une bande dessinée, parue aux éditions Ankama, au mois de novembre 2014, qui révèle encore bien des choses aussi surprenantes qu’intéressantes ou encore amusantes…

Quelques-uns des Vovodouns que détient sous sa coupe Poupo n’arrivent pas à retrouver l’île du Cralbator, comme si elle n’existait pas… Ils décident cependant de continuer à chercher car ils ne peuvent rentrer les mains vides ! Pendant ce temps Elaine et Encre Noire, après avoir retapé leur bateau, se sont démenés comme de fous pour pouvoir rapidement rassembler les 200 kamas demandés afin de pouvoir participer au tournoi pirate. Ils n’ont plus que six jours pour rejoindre Noa la grande et s’inscrire au tournoi, mais les deux héros ont grandi, ils sont prêts et ils arrivent bientôt sur l’île… Aux marais des moskitos volants, Chuck, Gus et Don, naviguent sur une petite barque à la recherche d’une personne, une sorcière qui pourra leur en apprendre d’avantage sur le mystérieux médaillon qu’ils détiennent.

Le récit suit plusieurs personnages, dans ce troisième tome, les lecteurs découvriront un peu plus Poupo et les Vovodouns. Les trois pingouins eux continueront à amuser tandis qu’ils chercheront toujours des réponses à leurs questions. Enfin nos deux héros, Elaine et Encre Noire vont enfin pouvoir participer au tournoi pirate, car ils ont un bateau et les 200 kamas, sauf si une nouvelle surprise arrive ! Bien évidemment les kamas des pirates doivent avoir tangomango-t3-hurlement-singe-ankama-extraitété gagné de telle manière à ce que ce soit des vrais pirates qui participent au tournoi. Pour Elaine et Encre Noire tout s’effondre, mais l’amour paternel d’Encre Noire finira par l’emporter pour le bonheur de sa fille, mais à quels risques ? L’intrigue est prenante et toujours avec quelques touches d’humour, la fin de cette trilogie laisse à penser qu’une suite est probable, car le lecteur reste un peu sur sa fin, des questions restent en suspens. Le dessin est toujours dynamique et fluide, assez plaisant et énergique.

Tangomango termine cette trilogie avec Le hurlement du singe, une bande dessinée pleine de rebondissements, avec une touche d’humour plaisante et surtout de l’aventure ! Mais une bande dessinée qui ne révèle pas tout…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Didier Van Cauwelaert à la Librairie Lumière d’Août à Marseille

Le talentueux auteur Didier Van Cauwelaert sera de passage à Marseille pour présenter son dernier ...

Lire les articles précédents :
L’Exploration de la biodiversité n’est pas terminée

L'exploration de la biodiversité n'est pas terminée, c'est ce que nous apprend Le Muséum National d'Histoire ...

La cuisine faite maison de Gordon Ramsay.

La cuisine faite maison de Gordon Ramsay est un ouvrage culinaire du célèbre chef britannique aux ...

Miss Peregrine et les enfants particuliers, en bande dessinée.

Le roman de Ransom Riggs, Miss Peregrine et les enfants particuliers, a été adapté en bande dessinée, ...

Fermer