The devil of the gods – Tome 2

The devil of the gods est un manga, des éditions Glénat, dont le deuxième tome est paru en octobre 2020. Un ouvrage de Tsukasa Saimura et Kozo Takahashi, qui présente un récit apocalyptique, entre démons et exorcisme.

Renji est au poste de police, il est suspect, dans une affaire d’homicide. Heureusement pour lui, deux agents viennent vers lui, pour l’informer qu’il peut partir et qu’il n’est plus soupçonné. En effet, un agent qui a survécu, a pu témoigner en sa faveur… Renji est en colère, alors avant de sortir, il crie aux agents de police qu’il leur avait dits depuis le début. Le jeune homme tente d’en savoir un peu plus, mais il n’en est rien, car le secret de l’instruction doit être gardé.the-devil-of-the-gods-t2-manga-Glenat L’autre agent explique rapidement, en faisant sortir Renji que le jeune garçon est toujours recherché et que sa mère est hospitalisée. Enfin, Renji sort de la pièce et apprend qu’un de ses proches est venu le chercher. Le jeune homme est surpris, et encore plus quand il découvre sa mère. Il tente de la rassurer rapidement, mais la femme n’en peut plus des bêtises de son enfant…

Les évènements s’enchainent dans ce deuxième tome, avec le père Mitakura qui continue ses investigations, pour savoir où est le mal, et comment libérer des personnes envoûtées par des démons. Des combats épiques sont à découvrir, et quelques pertes à déplorer… Renji va devoir, lui aussi affronter ses démons, il va tenter de sauver Maho, une jeune lycéenne. L’histoire est bien découpée, en plusieurs chapitres, permettant d’apporter une dynamique, au récit qui est assez long à se mettre en place. Les démons et tout ce qui les entourent restent assez flous, dans ce deuxième tome, qui offre malgré tout quelques affrontements épiques et la folie de ces personnes envoûtées. Le dessin est bien exécuté, avec des personnages expressifs, des décors travaillés, une ambiance pesante et des combats surprenants.

The devil of the gods se poursuit avec ce second tome, paru aux éditions Glénat, qui offre une aventure épique, pour un jeune homme qui tente de sauver une lycéenne, d’une résidence frappée par une vague de suicides, qui cache les méfaits d’un démon sanguinaire…

A propos celine.durindel

A lire aussi

il-etait-une-fois-une-découverte-par-jour-ephemeride-hugo-cie

Hugo & Cie – Éphéméride Il était une fois…

Maestro est à retrouver dans une éphéméride grand format, aux éditions Hugo & Cie, depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
my sweetie box octobre-2020-nana-turality détail
My Sweetie Box #Octobre 2020

Octobre arrive à sa fin et j'en profite pour vous présenter la My Sweetie Box …

5 gels douche pour homme, réconfortants & énergisants

À la demande (presque) générale, j’ai décidé de faire plus de revues autour de produits …

totem-infernal-power-lansay-packaging
Lansay – Le Totem infernal est de retour

Fort de son succès, dans les années 2000, le Totem infernal de Lansay, est de …

Close