Accueil / Culture / Littérature / BD / Trains de légende, la nouvelle série des éditions Soleil débute avec L’Orient-Express.

Trains de légende, la nouvelle série des éditions Soleil débute avec L’Orient-Express.

trains-de-legendes-orient-express-soleilParu le 20 août 2014, aux éditions Soleil, L’Orient-Express est le premier tome de la nouvelle collection, composée de récits complets, Trains de légende propose, au travers de faits réels combinés à de la pure fiction, de découvrir des trains d’exception, des trains légendaires…

13 septembre 1931, un peu après minuit, non loin de Budapest, L’Orient-Express file vers l’Autriche, il approche du viaduc de Biatorbágy. Alors que le train ralenti, une silhouette se dessine sur le viaduc, un homme saute à terre juste à temps, il semble pressé que le train passe, car il a une mission à remplir ! L’Orient-Express s’avance sur le viaduc, mais il déclenche une bombe, qui saute immédiatement, la locomotive et les premiers wagons tombent dans le vide sous le regard satisfait du terroriste. Le dernier wagon arrive a freiné juste à temps, alors que le reste du train se retrouve quelques mètres plus bas. Le terroriste s’approche des wagons écrasés au sol, pour se faire passer pour un passager, avec le sang d’un mort, il se barbouille le visage. Dans le wagon épargné, encore sur les rails, les passagers sortent et découvre l’horreur du spectacle, parmi eux, la célèbre Joséphine Baker, constate que des véhicules approchent…

Le récit s’inspire donc de l’attentat meurtrier à la bombe commis dans la nuit du 13 septembre 1931 sur le viaduc de Biatorbágy. Aujourd’hui encore le mystère plane sur un certain nombre d’aspects du dossier. C’est donc une enquête policière que propose Richard D. Nolane, en y mêlant habilement les tensions politiquestrains-de-legendes-orient-express-soleil-extrait des années trente. Le lecteur suit facilement l’enquête du commissaire Epstein, qui, au fil de ses interrogatoires, relate les faits et essaie de retrouver le ou les terroristes… Ainsi des flashbacks viennent dynamiser la bande dessinée et approfondir l’enquête prenante et intéressante. Le dessin de Diego Olmos Alminana est simple et dynamique, il reste efficace. La couverture sublime est de Ronan Toulhoat, et un cahier historique apporte un supplément d’informations sur ce mythique train.

Ce premier tome de cette nouvelle série, L’Orient-Express, présage de belles bandes dessinées où les lecteurs pourront retrouver des trains de légendes au travers de faits réels et quelques traits de fiction…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Fucking Business, un thriller mortel de Do Raze

Les excellentes éditions HC présentent Fucking Business de Do Raze, un polar implacable sur fond ...

Lire les articles précédents :
Cabu au Centre Culturel Saint-Ayoul de Provins

L'association Encre Vives organise une rencontre-dédicace avec le dessinateur Cabu le samedi 27 septembre à ...

Fête de la Tarte en Prunes : Nanteuil les Meaux

C'est un rendez-vous incontournable qui attend les habitants de Nanteuil les Meaux et tous les habitants ...

Le Père Castor raconte ses histoires pour lire en famille.

Paru le 20 août 2014, aux éditions Père Castor, du groupe Flammarion, l’album Le père ...

Fermer