Une vie en parallèle aux Éditions Steinkis – BD 

Un témoignage fort, tiré d’une histoire vraie, de la persécution homosexuelle dans une Allemagne d’après-guerre en pleine reconstruction. Une vie en parallèle dévoile le portrait d’un homme aimant, obligé de cacher son orientation sexuelle, souvent “punie” par les préjugés homophobes, de violences physiques et verbales. En parallèle, on suit sa recherche infinie de réalisation de soi, et salvatrice pour apaiser une situation compliquée avec sa propre fille. 

Une oeuvre bouleversante, intime et extrêmement sensible, parue le 14 Avril 2022 aux Éditions Steinkis.

Vie-en-parallèle-steinkis-cover.jpg
Une vie en parallèle © 2022 Lehmann Mathias © Éditions Steinkis
  • Le décor :

Une sortie d’usine à Berlin …

Karl sort le pas pressé, du bureau du contremaître. Aujourd’hui, c’était son dernier jour de travail, le début d’une retraite bien méritée. Son meilleur ami l’attend, bras ouverts, pour lui remonter le moral, et rejoindre les autres employés afin de fêter le début de sa nouvelle vie. 

L’homme est quand même inquiet de son devenir. Il vit seul depuis plus de huit ans, le jour où, même sa fille lui a tourné le dos. Et puis, il se rappelle aussi que Bert a eu un infarctus lorsqu’il a arrêté de travailler. Le travail, ça conserve !!

Arrivée au bar …

Son ami le rassure comme il le peut jusqu’au bar où les autres l’accueille chaleureusement. C’est le début d’une série de sollicitations, et de questions, à laquelle Karl doit faire face. Car, ce vieil homme seul devrait, d’après les autres, se trouver une petite femme, voyager, profiter de ses petits-enfants …. Tout un flot de propositions qui ne sont pas exactement adaptées à Karl. Car, finalement, même après des années de travail ensemble, personne ne le connaît vraiment. Ses désirs profonds, il les a toujours caché​s​, car il en a honte. Même son meilleur ami ne sait rien de son passé. De ses séparations, de ses souffrances, de ses contradictions, de ses combats contre lui-même. 

Son seul « salut », maintenant qu’il sait qu’il va finir sa vie tout seu​l​, c’est de recontacter sa fille et de faire son coming out, avec franchise et honnêteté … A présent, il a le temps de se replonger dans son passé, à travers toutes ses photos, qui lui permettent de remettre sa vie en ordre. D’exprimer son identité, sa résilience éternelle face aux chaos politiques. De nous raconter sa jeunesse dans cette Allemagne d’après-guerre, discriminante et cruelle. 

vie-en-parallèle-planche.jpg
Une vie en parallèle © 2022 Lehmann Mathias © Éditions Steinkis
  • Le point sur la BD :

Une vie en parallèle aux Éditions Steinkis est un one shot de presque 500 pages, qui rassemble tous les souvenirs d’un homme, et son combat pour exprimer sa véritable identité. Matthias Lehmann nous fait rentrer dans l’intimité de son personnage principal, en révélant, avec beaucoup d’intensité, le tropisme « obligé » en ces temps de reconstruction d’après-guerre en Allemagne. On alterne entre temps présent, où le protagoniste principal acte pour la vérité, entre honte et recherche de pardon vis-à-vis de sa fille. Et, flash-backs, pour plonger le lecteur dans des tréfonds de sensibilité et de mansuétude vis-à-vis de la situation. Un homme obligé de cacher sa véritable nature pour éviter discrimination, et répression face aux gens qu’il côtoie tous les jours de sa vie. De combattre intérieurement ses contradictions pour paraître et ne pas sombrer ou même mourir.

vie-en-parallele-pages.jpg
Une vie en parallèle © 2022 Lehmann Mathias © Éditions Steinkis
  • La conclusion :

Une vie en parallèle aux Éditions Steinkis est le récit complet, véritable et éprouvant de la vie d’un homme face aux « carcans » sociaux et politiques d’une époque controversée. Juste après la guerre 39/45  les fameux « triangles roses » et autres ignominies. L’atmosphère répressive et injuste avec la fin de deux conflits. Celui de la guerre et du combat intérieur de cet homme.

On s’aperçoit avec ce portrait expressif et terriblement douloureux, que même si le temps a fait son oeuvre, il existe encore de nos jours de gros tabous concernant les personnes « non conventionnelles ». Les multiples polémiques sur le sujet, sont encore bien présentes dans notre quotidien quelquefois navrant.

Un one shot dont il faut prendre absolument connaissance, historiquement, humainement et ethniquement parlant . Et qu’il faut utiliser comme support scolaire, pour en finir avec les à priori divers et variés.

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Le livre qui vous fera aimer manger des “Courgettes”

Vous ne savez pas quoi cuisiner avec une courgette ? Voilà la solution ! “Courgettes”, …

Un commentaire

  1. à découvrir sur tous les continents !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com