Accueil / Culture / Littérature / BD / Wika et la fureur d’Obéron, une bande dessinée fantasy / steampunk !

Wika et la fureur d’Obéron, une bande dessinée fantasy / steampunk !

wika-et-la-fureur-d-oberon-glenatParue le 21 mai 2014, aux éditions Glénat, la merveilleuse bande dessinée d’Olivier Ledroit et Thomas Day, Wika et la fureur d’Obéron, est un premier tome surprenant de beauté, de délicatesse pour le visuel et entrainant et captivant pour le joli conte de fées…

Dans le monde de Pan, un royaume à jamais ignoré par les hommes, la fée Titania est l’épouse du duc Claymore Grimm et mère de la toute petite Wika Grimm, mais le bonheur de cette famille de fées est de courte durée. En effet, le prince d’Obéron a levé sa flotte royale et s’en va vers Castelgrimm, il veut régner partout en seul maître et détruire la vie de son ancienne amante, Titania ! Le combat fait donc rage, tandis que Titania remet son enfant à Haggis, afin de la protéger et de l’éloigner des dangers qui s’approchent à grands pas. Haggis a également quelques instructions, il obtient de Titania une dague en argent elfique qui lui permettra de donner un coup de grâce à Rowena, la louve, s’il croise son chemin, ainsi qu’un extracteur et de l’encre féérique, si en dernier recours il faudrait couper les ailes en bourgeons de la petite Wika… Pendant ce temps, Claymore Grimm et Obéron combattent et s’expliquent, mais le duc fini par tomber sous les coups du puissant Obéron…

Voici une réécriture de conte de fées surprenante et intéressante, très bien ficelé et mené, le scénario est posé correctement et entraîne facilement le lecteur dans les pas et la vie de cette jeune fée qui se découvre, Wika. Après une enfance auprès de parents adoptifs dans une ferme, Wika part à la découverte d’Avalon, capitale du royaume elfique, où la jeune fille va devenir jeune femme et découvrir la vie, vivre ces deux meilleures années auprès de Bran. Mais son bonheur sera de courte durée, car, ses pouvoirs grandissants, Wika sera rapidement repérée et traquée… L’histoire s’entremêle agréablement de drame, de force, de magie, de pouvoir, de combat, de haine, d’amour, de découvertes, de rencontres… pour un récit fluide et très agréable à découvrir.wika-et-la-fureur-d-oberon-glenat-extrait Le dessin est évidemment la force de cette bande dessinée, très chargé, mais agréable et fin à la fois, travaillé, juste et coloré, il emporte le tout pour un ouvrage fantastique et surprenant.

Wika et la fureur d’Obéron est le premier tome d’une série prévue en quatre tomes, une bande dessinée, un conte de fées spectaculaire qui est emporté par un dessin grandiose et fascinant, pour un récit tout aussi prenant et intéressant.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Eden Tome 1 : un classique d’anticipation !

Eden, le premier tome d’une nouvelle série d’anticipation à découvrir depuis le 12 septembre aux ...

Lire les articles précédents :
Cuisinez sans gluten !

Ca y est, le diagnostic est tombé : vous êtes intolérant au gluten, votre alimentation ...

40 recettes pour marmitons de 7 à 10 ans, un livre de cuisine pour les jeunes !

Paru mi-mai 2014, aux éditions Flammarion, dans la collection Activités faciles et originales, 40 recettes ...

Sept Péchés capitaux : A la poursuite de Lance Armstrong

David Joseph Walsh est un journaliste sportif irlandais né le 17 juin 1955. Chef journaliste sportif ...

Fermer