Accueil / Culture / Littérature / BD / « Yallah Bye » de Joseph Safieddine et Kyungeun Park

« Yallah Bye » de Joseph Safieddine et Kyungeun Park

Les éditions Le Lombard nous présente ici « Yallah Bye » le récit autobiographique de Joseph Safiedddine, né en France et originaire du Liban.

yallah-byeComme chaque année, ses parents, son frère et sa petite sœur, partent pour des vacances dans le sud du Liban et plus précisément dans la ville de Tyr où se trouve les grands-parents.Gabriel, le grand frère de la famille, doit les rejoindre plus tard, mais, malheureusement, rien ne va se passer comme prévu.Cette année-là, 2006, éclate un conflit Israélo-libanais, qui sera considéré dans l’histoire, comme la deuxième guerre du Liban.

Sa famille se retrouve coincée, tout d’abord, en prenant la situation à la légère, profitant des vacances, espérant un conflit passager, puis au fur et à mesure de l’histoire, s’interrogeant sur leur devenir, tombant dans un stress psychologique avec une situation qui s’envenime. Le fait que l’un des membres de la famille soit hémophile, et n’ayant aucun médicament approprié sur place, ne fait que rajouter un stress supplémentaire.Le dessinateur, Kyungeun Park, nous entraine alors petit a petit avec son dessin réaliste et rythmé, de l’insouciance, à la pression stressante de vivre dans les bombardements, dans YALLAH BYEla pénurie alimentaire, le manque d’eau, la solidarité des civils sur place, et dans l’inquiétude de ceux qui essayent de vous rapatrier, de ceux que vous devez laisser sur place….Le lecteur se retrouve plongé dans tout le questionnement qui vient dans ce genre de situation de crise.Par flash-back, on découvre également la jeunesse du père de famille, les choix et les apprentissages qui guident ses agissements présents. »Yallah Bye » , une expression de la jeunesse moderne libanaise ,que l’on peut traduire par : « Allez, salut », se révèle un récit historique et personnel, qui porte a s’intéresser a l’histoire du Liban, et surtout, aux civils qui subissent ces conflits en totale impuissance.Cette bd en « one shot » de 160 pages, n’est pas à prendre avec légèreté, et comporte également à sa fin, un livret explicatif qui nous aide à comprendre « le Liban au milieu des conflits », quelques photos de l’incident et un carnet de voyage du dessinateur Kyungeun Park expliquant son voyage la bas pour en traduire les esquisses qu’il nous propose .

Stéphanie Bk

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
Nourrir votre bébé jour après jour, 200 recettes simples et variées.

Nourrir votre bébé jour après jour est un ouvrage culinaire paru aux éditions Larousse, en ...

Journal d’une emmerdeuse, d’Agustina Guerrero.

Journal d’une emmerdeuse est une bande dessinée parue aux éditions Marabout, le 7 janvier 2015. ...

Une bibliothèque en voyage.

Une bibliothèque en voyage est l’histoire amusante, d’une petite femme bibliothécaire, qui ne voit personne ...

Fermer