Renaissance, tome 1, Les Déracinés



Les Déracinés est le premier tome d’une nouvelle série de science-fiction, une trilogie de Fred Duval, Ememet Fred Blanchard. Une bande dessinée, parue aux éditions Dargaud, en octobre2018, qui dévoile un récit original, qui semble renouveler le genre…

La Terre semble dévastée par plusieurs fléaux, c’est ce que l’on apprend à la radio. Le réacteur du Tricastin a rendu l’âme, l’alliance des États nordiques est aux abonnés absents, le Sahara à été déclaré zone invivable, les italiens ont les pieds dans l’eau et demandent un nouveau partage des Alpes, le gouvernement français ne cesse de se déplacer, pour ne pas être touché… Il y a également des guerres aux États Unis entre la Californie et l’Oregon,  quant au Texas,des bombardements contre des champs de pétrole font rage… A Paris, la Tour Eiffel a les pieds dans l’eau, elle est également occupée. En effet, des gens y vivent, plus particulièrement une famille, Hélène, qui écoutait, à la radio,les informations, avec son mari et son fils. Ils se mettent d’accord pour fuir de nouveau, quitter la capitale, pour aller à la montagne. Mais leur plan est mis à mal, car une quarantaine vient d’être décrétée. Deux cas de fièvre, sur la Tour Eiffel, ont été découverts…

renaissance-t1-les-deracines-dargaud-extrait

Le premier aperçu du futur de notre planète, dans cette bande dessinée, est très peu réjouissant,l’humanité semble perdue. Cependant, loin de là, des extraterrestres semblent vouloir sauver notre espèce. Après de longs discours, ils décident d’intervenir sur Terre. Entre temps, c’est un de ces extraterrestres, qui se présente comme le narrateur de cette histoire, Swänn, né sur Näkän, dans la région de Känalä.Ainsi est présenté ce peuple, qui semble avoir trouvé l’harmonie, avec ces êtres fascinants. L’approche est originale et surprenante, assez intéressante,avec ce regard différent posé sur l’humanité. La bande dessinée est captivante et bien écrite, le découpage, entre différentes scènes, parfois trop présent,mais l’ensemble reste dynamique et plaisant à suivre. Les éléments et personnages se mettent en place,  dans ce premier tome qui n’a pas fini de tout révéler… Le dessin est tout aussi particulier, avec un trait imaginatif, plaisant et doué, offrant un graphisme efficace.

Les Déracinés est le premier tome d’une nouvelle série, la trilogie Renaissance, qui débute avec cette bande dessinée captivante visuellement, mais aussi par ce récit original et l’approche travaillée.

A propos celine.durindel

A lire aussi

pierre-feuille-ciseaux-flammarion

Pierre, feuille, ciseaux : Un album Flammarion jeunesse

Pierre, feuille, ciseaux est un album de Michaël Escoffier et Karine Bélanger, paru aux éditions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Des dieux et des boulettes, tome 2, Panique, zéro héros !

Panique, zéro héros ! est le deuxième tome de la série, pour les jeunes lecteurs, dès …

Capitaine Rosalie de Timothée de Fombelle aux Ed. Gallimard Jeunesse

FranceNetInfos n'avait pas ressenti un tel engouement pour un roman jeunesse depuis bien longtemps. "Capitaine …

Le ver et l’oiseau de Coralie Bickford-Smith, aux Ed. Gallimard Jeunesse

"Le ver et l'oiseau" de Coralie Bickford-Smith est un livre que vous pourrez retrouver aux …

Close