Accueil / Culture / 26 ème victoire de la musique à Lille

26 ème victoire de la musique à Lille

Ces victoires de la musique 2011, diffusée sur FRANCE 4, présentée par Cyril Hanouna et Stéphanie Renouvin (b…….habillée en Catwoman en cours de soirée) a donné toutes ses promesses. Avis « partagés » de certains critiques. C’est à dire, pas en adéquation avec mon enthousiasme!


L’émission télé, soit derrière son cadran ou alors la cérémonie en Live direct sur place, ont présenté quelques bons moments pour les divers mélomanes, amateurs de variétés, voire de rock, en la présence du groupe INDOCHINE qui a ouvert le bal, par un morceau plutôt version acoustique. Invités notamment pour recevoir un prix de jury victoire d’honneur. Nicolas et ses acolytes après la soirée de remises des prix, ont après 23H00 donné un mini concert plus électrisé, qui comme d’habitude valait la peine de rester, même après 2H30 non stop (pas de pub sur FRANCE 4) et même debout, pour ceux du parterre dont je faisais partie pour être plus proche des artistes.

La soirée étant en total direct pour la retransmission sur FRANCE 4 (et en simultanée sur FRANCE INTER) On avait deux plateaux. Pour enchaîner vite. Ainsi INDOCHINE jouant à gauche, se préparait à droite ZAZ une des nominées pour la « révélation du public ». La plaisante et talentueuse ZAZ dont on sent bien que la seconde nature, c’est chanter!…Pro, elle lança son « JE VEUX » avec un naturel déconcertant. Justesse de voix, ton enlevé.

C’était à CAMELIA JORDANA ensuite, de prendre place sur la scène de gauche, où elle envoya sa chanson et tube « Non Non Non » très apprécié. Bel organe vocal aussi. Puis successivement, BEN L’ONCLE SOUL doué, et son « Soul Man » genre musical, style team Amy Winehouse, la soul music eighties Motown Records, en français. Et le groupe LILLY WOOD AND THE PRICK duo rock, inattendus et révélés lauréats au bout des 2H30 de spectacle (arrêt des votes à 20H00) pour donc la « révélation du public ». Un masque à l’effigie du groupe (sorte de représentation de chouette) avait été distribué dans le public. Un fétiche aussi obscur que le prix remis, mais qui a le mérite de trancher vers une voie plus rock.

D’ailleurs « l’album rock » où étaient en compétition, le fou (sens sympathique du terme) de Philippe KATERINE, qui était le suivant à interpréter sa chanson « La Banane » <<…non, mais laissez moi, non mais laissez moi, manger ma banane tout nu sur la plage…>> fidèle à sa grivoiserie marque de fabrique provocation. Gaëtan ROUSSEL suivait avec « Dis Moi Encore Que Tu m’Aimes » et allait remporter la palme, remise par Izia (la fille de Jacques HIGELIN) et Adrien des BB Brunes, après le passage live du groupe YODELICE, derniers nominés de prix « Album rock de l’année ». Lauréat pour son album « Ginger ». Gaëtan ROUSSEL qui faisait partie du groupe LOUISE ATTAQUE. SAEZ avait été nominé aussi pour « J’accuse » … mais absent.

Pour le prix « Musiques électroniques et Dance » c’est Jérémy HILLS qui travaille pour les plus grands comme remixeur, ingénieur son…etc… notamment pour Béyoncé, qui remettait le sceptre à STROMAË (pour son album « Cheese ») qui laissait un instant « live » plein d’atmosphère et de frissons avec « Je L’Aime à Mort » …  Pas de prestations « live » des opposants : CHLOË, le groupe GOTAN  PROJECT adeptes de fond de tango dans leurs compos, ni d’UFFIE…

Une heureuse surprise internationale dans la soirée, qui a ravi les jeunes hommes, et hommes dans la salle et certaines filles en fleurs : AVRIL LAVIGNE!

La jeune chanteuse canadienne (mariée très jeune, désolé les gars) (mais j’ai pas suivi sa vie sentimentale, on ne sait jamais… …) Égérie des teenagers! a laissé ses strass et sa blondeur, en jouant son dernier hit « What The Hell ». Son prochain album « Goodbye Lullaby » sort bientôt.

Le « Groupe/artiste révélation scène » c’est BEN L’ONCLE SOUL qui l’a obtenu.   A noter un passage « live » du groupe GUSH nominé. Un groupe venu d’un autre temps. Entre des clones de Mike Brandt pour le physique et une imitation d’influence 70’s. Camélia JORDANA pas récompensée, ni lesPLASTICINES auteures d’une prestation qui dépotait, la blondasse ex.girlfriend de Damon ALBARN des BLUR (ou de GORILLAZ) a assuré avec ses copines sur « Barcelona »

Le prix pour « l’album musiques du monde » c’est Rachid TAHA qui l’a remis à Hindi ZAHRA pour « Handmade » . Ce premier cité qui remettait le trophée n’a pas manqué de balancer une de ses paroles sincères et dissidentes. Notamment pour soutenir ceux de Tunisie et d’Egypte. Quelques paroles enjouées entre compatriotes et un bisou amical à la charmante marocaine, déjà récompensée par le prix CONSTANTIN en 2010. Elle interpréta son titre « Beautiful Tango ».

Prestation remarquée d’HOCUS POKUS, et remarquable pour SOPRANO et ses danseuses hindoues, très marquantes de grâce dans la danse traditionnelle. BOOBA (pas le petit ourson) absent et contestataire, mais pas gagnant. Le prix de « l’abum des musiques urbaines » revenait à Abd Al MALIK pour « Château Rouge » qui a interprété son « Ma Jolie » titre surprenant et festif, différent de ce qu’il a fait, mais inhérent à ses origines. Cela a plu ainsi, à un public très diversifié. Une récompense remise par la sexy chanteuse SHY’M et le rappeur PASSI.

Les victoires pour les causes avaient décidément le vent en poupe! Abd Al MALIK qui défend les femmes battues. Et « Causes Perdues et Musiques Tropicales » l’album de Bernard LAVILLIERS, couronné pour « l’album de chanson de l’année » un disque qui vous emmène effectivement profondément dans les pays de coeur à Lavilliers! L’oeuvre d’art en point d’interrogation a été remis par Michel DELPECH et ROSE. Christophe MAË n’a pas gagné, mais a fait un set qui a enchanté là, toutes les jeunes filles, et femmes du public et de l’assistance pro. Son dernier morceau single « La Rumeur » … calme.

On passera l’humour potache de Héléna NOGUERRA (soeur de LIO) et de BENABAR sur prompteur. Mais faut bien meubler. Ils ont même réussi à placer du foot! et la victoire de la FRANCE sur le BRESIL. C’est dire!

Cyril HANOUNA a fait le pitre sympathique, et quant à Stéphanie RENOUVIN on aurait aimé faire BATMAN à un moment donné. Tenue saillante caoutchoutée. Je L’Aime A Mort… mais Te Quiero… Avril LAVIGNE (RIRE)

Peu de temps mort… On a aimé! … surtout INDOCHINE… L’invitation fraîcheur pour AVRIL LAVIGNE… et des nominés qui ont chanté et ont offert de beaux moments de plaisirs musicaux.

RDV maintenant le 1er mars à PARIS pour la seconde partie des prix à remettre aux artistes, cela sera au Palais des Congrès, et sur FRANCE 2 cette fois. Une autre grande cérémonie!

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l’actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l’actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l’actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Roule Galette, l’album incontournable, avec décalcomanies pour tissus

Roule Galette est un incontournable de la collection Père Castor et des éditions Flammarion. Un ...

Lire les articles précédents :
1er album de Lucie Bernardoni est dans les bacs !

Six ans après la Star Academy 4 et sa finale avec Grégory Lemarchal, le premier album de Lucie Bernardoni est...

Le Spi Ouest France-Intermarché du 21 au 25 avril

Le Spi Ouest France-Intermarché se porte à merveille et rendez-vous est donné à La Trinité-sur-Mer du 21 au 25 avril...

Holiday on Ice fête ses 60 ans , les coulisses

Cette revue made in USA, célèbre en 2011, ses six décennies de présence en France. Pour fêter comme il se...

Fermer