Accueil / Culture / Littérature / BD / Amour minuscule, une bande dessinée des éditions Glénat

Amour minuscule, une bande dessinée des éditions Glénat

Amour minuscule est une bande dessinée touchante, de Teresa Radice et Stefano Turconi, parue aux éditions Glénat, en septembre 2018, qui offre une histoire poignante, révèle le destin croisé et quelque peu meurtri, de quelques personnages.

amour-minuscule-bd-glenatGênes, en 1933, une famille est sur le point de partir et de laisser seule, derrière elle, la grand-mère, qui va chuchoter quelque chose à l’oreille de sa petite-fille, avant que celle-ci ne prenne le bateau. La vieille femme repart seule, le train, pour rejoindre son petit village de Verezzi et sa demeure. En 2013, à Verezzi, un jeune couple entre dans une maison. La jeune femme blonde explique que la dernière fois que la maison à été ouverte, elle était toute petite. Elle y vivait avec sa mère, avant les années 80. Maintenant elle souhaiterait s’y installer car elle a trouvé le travail de ses rêves et l’homme de ses rêves. Malheureusement, son homme doit s’absenter quelques semaines, le temps d’aider sa famille et des amis. Il la rassure en expliquant que le lieu où il se rend est loin des conflits et qu’il sera en sécurité, qu’il sera chez lui, donc il ne courra aucun risque.

amour-minuscule-bd-glenat-extraitLe récit est très dense, présentant principalement Iris, jolie blonde originaire d’Argentine et Ismail, syrien. Le couple est heureux et est sur le point de s’installer dans une vieille maison de la famille d’Iris. Mais le bonheur va être de courte durée car Iris se retrouve seule et enceinte tandis qu’Ismael se retrouve coincé en Syrie, dans le conflit qui a pris de l’ampleur. Alors que le jeune homme va vivre l’impossible et tenter de survivre, Iris va vivre dans le doute et l’angoisse du retour de son homme disparu. En elle, son amour minuscule, l’enfant qu’elle porte grandit. Autour de ces deux personnages, d’autres sont également décris,  chacun avec leur vécu,  leurs blessures, leurs amours… La bande dessinée révèle des personnages attachants, touchants, chacun plus ou moins meurtri, qui doivent faire face pour tenter d’être heureux. L’histoire, ponctuée de flashbacks, est émouvante et belle, entre courage et amour, espoir et silence, poèmes et dialogues. Le dessin est très doux, fluide et vif, les personnages expressifs, travaillé, tout comme le décor et les paysages.

Amour minuscule est une surprenante et émouvante bande dessinée qui invite à découvrir des personnages aux destins croisés, des êtres courageux,  aimants et meurtris, qui tentent d’être heureux…

A propos celine.durindel

A lire aussi

L’Almanach de la sorcière : le grimoire secret des sorcières pour tous les jours de l’année

N’est pas sorcière qui veut ! Préparez vous à entrer dans le monde secret des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les enquêtes de Clem, la nouvelle série des éditions Flammarion

Les enquêtes de Clem débute avec deux tomes, La mystérieuse Mrs Walton et Le gang ...

Bolchoi Arena, tome 1, Caelum incognito

Caelum incognito est le premier tome d’une série intrigante, entre réalité et virtuel, Bolchoi Arena. ...

cigarette-electronique
La cigarette électronique pour qui ?

La cigarette électronique encore appelée e-cigarette ou vapoteuse, est un dispositif électronique rechargeable contenant un ...

Fermer